Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les papeteries Arjowiggins dans la tourmente

Sarthe : l'espoir renaît avec l'usine qui doit s'installer sur l'ancien site Arjowiggins

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Après l'annonce de la création d'une usine de gants médicaux sur une partie du site Arjowiggins, à Bessé-sur-Braye (Sarthe), le 18 mai, les habitants et le maire reprennent confiance en l'avenir. Près de 200 emplois doivent être créés en 2022.

Sur le marché de Bessé-sur-Braye, samedi 22 mai, quatre jours après l'annonce de l'arrivée d'une nouvelle usine, beaucoup de locaux ont envie de croire à un avenir meilleur.
Sur le marché de Bessé-sur-Braye, samedi 22 mai, quatre jours après l'annonce de l'arrivée d'une nouvelle usine, beaucoup de locaux ont envie de croire à un avenir meilleur. © Radio France - Clémentine Sabrié

La nouvelle a fait l'effet d'une bouffée d'air frais à Bessé-sur-Braye, dans l'est de la Sarthe. Une usine de gants médicaux en nitrile doit s'installer sur une partie de l'ancien site Arjowiggins, en 2022. La papeterie a fermé en 2019, provoquant la perte de centaines d'emplois, avant d'être reprise par la société canadienne Paper Mill Industries, en 2020. 

Cette nouvelle usine sera la première de ce genre en France. Dans un premier temps, 150 à 200 emplois doivent être créés. "On ne peut que s'en réjouir", souligne le maire de la commune, Jacques Lacoche. Depuis huit mois, il suit le dossier de très près avec la peur que tout capote à chaque moment. "Je ne voulais pas donner de désillusion à des gens qui ont beaucoup souffert."

La fin d'une époque

La fabrique de gants n'occupera que 20% de la surface totale de la friche. "Cela laisse de l'espoir pour d'autres industries", précise Jacques Lacoche. "Des commerçants, des artisans et des sous-traitants vont bénéficier de la reprise de l'activité", pointe l'élu.

La nostalgie est obligatoire

L'enseigne Arjowiggins a été décrochée, vendredi 21 mai, sous les yeux du maire et de quelques anciens de la papeterie. "La nostalgie est obligatoire, ce qu'on a vécu a été traumatisant. Malheureusement, c'est une page qu'il faut tourner", explique Jacques Lacoche.

L'enseigne Arjowiggins a été décrochée de l'usine de Bessé-sur-Braye, vendredi 21 mai.
L'enseigne Arjowiggins a été décrochée de l'usine de Bessé-sur-Braye, vendredi 21 mai. © Radio France - Clémentine Sabrié

Valérie*, une ancienne d'Arjo, ne veut plus entendre parler du site. "J'ai tourné la page même si ça a été dur", explique la quadragénaire.

Un nouveau départ

Comme Valérie, les deux fils et une belle-fille de Ginette ont été licenciés par Arjowiggins, en 2019. "C'est quand-même mieux de voir une grande usine fonctionner que d'avoir mal au cœur en la voyant fermée", décrit la retraitée qui habite juste à côté.

La majorité des personnes rencontrées sur le marché de Bessé-sur-Braye, samedi matin, sont ravies qu'une nouvelle fabrique ouvre dans leur commune. "Cela va refaire vivre Bessé", souligne Nelly. "C'est pas la main d'oeuvre qui va manquer", s'exclame Michel, en passant. Il a pointé 20 ans à la papeterie avant de prendre sa retraite.

"On est impatients pour le bassin, pas que Bessé, parce que l'usine rayonne sur plus de 30 km. La papet' c'était la famille", raconte Guilène. Cette retraité espère qu'une nouvelle "famille" se créera autour de l'usine de gants médicaux.

*le prénom a été changé à la demande de la personne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess