Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'été difficile au temps du coronavirus au camping de Lyons-la-Forêt

Le coronavirus n'a vraiment pas aidé les professionnels du tourisme. A Lyons-la-Forêt, dans l'Eure, le camping Saint Paul est très loin de faire le plein. La majorité des emplacements sont vides.

Le camping Saint-Paul à Lyons-la-Forêt, dans l'Eure
Le camping Saint-Paul à Lyons-la-Forêt, dans l'Eure - Capture d'écran Google Maps

Alors que le grand chassé-croisé des vacances approche, la saison touristique devrait battre son plein. Seulement, le Covid-19 a tout bousculé. Moins de touristes étrangers, moins de voyages, et moins d'affluence. 

Au camping Saint-Paul, à Lyons-la-Forêt, les allées sont presque vides, les chaises du bar désertes, les emplacements libres, pour la majorité.

A l'accueil, du gel hydroalcoolique, et un film plastique pour empêcher les contacts rapprochés. "On a tout mis en place, confie Rudy Lebrun, co-gérant du camping, qu'il a acheté avec sa femme en janvier dernier. Pour une première saison, c'est rude. On a mis en place un snack qui nous fait rentrer un peu d'argent mais cela ne peut pas remplacer une saison sans Covid." 

Sur la centaine d'emplacements que compte le camping, seul une vingtaine sont occupés. 

"C'est une année bizarre, confirme Jacques, qui loue à l'année avec sa femme un bungalow. Il vient dans ce camping depuis 45 ans. On sent une forme de trouille... Certains ont aussi eu des problèmes financiers. C'est sûr que les activités sont réduites, entre la piscine, le golf miniature... En-dehors des grosses balades, actuellement c'est très calme." 

Pour les deux gérants du camping, il faut espérer que la vie normale pourra reprendre son cours après l'été. Avec les événements qui pourraient remplir le camping : "Il y a eu deux mariages annulés à Lyons en juin. Ils ont été reprogrammés en septembre et octobre. Et pas mal d'invités ont repris leur nuitée ici à ce moment-là", explique, dans un élan d'espoir, Rudy Lebrun. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess