Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Municipales : "L'extrême-droite n'apporte aucune bonne réponse" pour Carole Delga, présidente de l'Occitanie

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Carole Delga, la présidente socialiste de la du Conseil régional d'Occitanie, était à Nîmes ce lundi pour présenter ses vœux à la population. Une première. L'occasion pour elle de rappeler son opposition à l'extrême-droite à quelques semaines des élections municipales.

Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie
Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie © Radio France - Sylvie Duchesne

"L'extrême-droite n'apporte aucune bonne réponse". Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie de passage à Nîmes ce lundi pour présenter ses vœux à la population a rappelé son opposition au Rassemblement national. Invitée à donner son avis sur les futures municipales, elle a regretté que l'union de la gauche n'ait pas pu se réaliser, à Nîmes notamment : "Nous la vivons au quotidien à la Région. Nous nous enrichissons de nos différences". 

L'occasion également pour Carole Delga de redire que le vote extrême n'est pas une solution. "À Béziers, (ville dirigée par Robert Ménard, soutenu par le Rassemblement national), le taux de pauvreté a progressé de 10% depuis 6 ans. L'extrême-droite, c'est aussi très dangereux pour la République parce que ce sont des idées de racisme et d'exclusion. On a besoin d'apaisement." La présidente de la Région a d'ailleurs annoncé qu'au soir du premier tour des municipales, "elle appellerait à voter pour celui ou celle qui pourra battre l'extrême-droite, qu'il soit de droite ou de gauche"

Carole Delga

Des projets pour le Gard

Lors de ses vœux, la présidente de la Région a annoncé que la desserte TER avait été renforcée depuis le 15 décembre dans le Gard. 31 arrêts en semaine, 18 le samedi et 16 le dimanche en gare de Beaucaire. 10 nouveaux arrêts à Vergèze. Et 43 nouveaux arrêts à la gare TGV de Nîmes Pont-du-Gard pour une bonne interconnexion avec les TGV. "Oui, il y a des couacs depuis la mise en service de cette gare mais nous sommes dans une période de mouvement social assez fort. Il faut laisser quelques mois pour qu'on se cale bien". 

La réouverture de plusieurs lignes

Toujours dans le domaine des transports en commun, Carole Delga a annoncé la réouverture de la ligne de la rive droite du Rhône entre Pont-Saint-Esprit et Nîmes fin 2022. La Région finance également l'étude préliminaire aux travaux de rénovation de la ligne Alès-Bessèges. Elle se fera en deux étapes. Alès/Saint-Ambroix à partir de 2023 puis Saint-Ambroix/Bessèges. 

"Une desserte TER renforcée"

La présidente de la Région annonce également la gratuité des transports scolaires pour 18 450 élèves gardois à partir de 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess