Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Hôpital dans la rue.

-
Par , , France Bleu RCFM

De Bastia à Bonifacio, des manifestations dans toute la Corse ce mardi en soutien au monde de la santé. Tous unis pour soutenir le secteur de la santé et ses personnels alors que la crise sanitaire est toujours en cours, et qu'est lancé depuis le 25 mai le Ségur de la santé.

Les manifestants devant la Préfecture de Région
Les manifestants devant la Préfecture de Région © Radio France - Olivier Castel

Après la lutte médicale, la lutte sociale pour des milliers de blouses blanches, jaunes, vertes ou bleues. Comme elles l’avaient annoncé et répondant à un mot d’ordre national, celles-ci ont sont descendues dans la rue à Ajaccio, Bastia, Bonifacio, Corté et Calvi pour faire entendre leurs revendications. Des revendications anciennes pour la plupart et qui ont pris une plus grande force encore à la lueur de l’épidémie de covid-19 et des moyens humains et matériels qu’il a fallu déployer. Partout dans l’île, syndicats et personnels réclament plus de moyens, plus d'effectifs et une augmentation des salaires.

"Des moyens et unerevalorisation salariale"
"Des moyens et unerevalorisation salariale" © Radio France - Olivier Castel

C’est à Ajaccio que la manifestation la plus importante a eu lieu, du parking de la gare à la préfecture. Dans le respect des gestes barrières et derrière le masque obligatoire, environ 2500 personnes ont défilé derrière une banderole proclamant "Le soigne et tais-toi … c'est fini !".  En pleine négociation dans le cadre du « Ségur de la santé » lancé le 25 mai dernier par le gouvernement, les personnels soignants ont choisi la rue pour se faire entendre, remerciant au passage la population qui leur a apporté son soutien depuis le début de la crise sanitaire. Le « Ségur » pointé du doigt par les syndicats qui disent ne pas vouloir « d’un replâtrage de l’existant ". Selon Antoine Paolini, délégué CGT de l'hôpital de la miséricorde, « cette mobilisation doit être le début d’une lutte qui doit aboutir à obtenir plus de moyens de l'Etat ». Dans le cortège beaucoup de médecins, notamment de l'hôpital d'Ajaccio touché lui aussi en son sein avec 75 membres du personnel contaminés selon la CGT.

Succès de la manifestation à Ajaccio
Succès de la manifestation à Ajaccio © Radio France - Olivier Castel

A Bastia, des dizaines de personnes se sont retrouvées devant le Centre Hospitalier de Falcunaghja. Anonymes, élus ou gilets jaunes sont venus soutenir le monde hospitalier et le remercier du combat mené contre le Covid durant l'épidémie. Comme sur l’ensemble du territoire national, le personnel soignant réclame des moyens et une revalorisation de 300€ pour les petits salaires mais aussi  la construction d’un nouvel hôpital et une rénovation du service des urgences. 

Avec moins de monde, mais la même conviction, des rassemblements ont également été organisés devant les établissements de santé de Bonifacio, Corté et Calvi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess