Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'huilerie Vigean poursuit son développement

dimanche 29 juillet 2018 à 19:06 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

L'entreprise familiale basée à Clion-sur-Indre vient de s'agrandir et vise de nouveaux marchés sur le continent asiatique.

Jusqu'à 2.500 bouteilles à l'heure passent chaque jour sur cette machine.
Jusqu'à 2.500 bouteilles à l'heure passent chaque jour sur cette machine. © Radio France - Jonathan Landais

Clion, France

L'huilerie Vigean installée à Clion-sur-Indre depuis 1930, de père en fils, fabrique une quarantaine d'huiles alimentaires (noix, noisettes, colza, pépins de raisin, sésame), vendues dans le monde entier. Vigean est la seule huilerie française labellisée EPV, pour Entreprise du Patrimoine Vivant, un label d'Etat qui reconnaît l'excellence de son savoir-faire.

L'huile de noix y est fabriquée selon un savoir-faire artisanal. - Radio France
L'huile de noix y est fabriquée selon un savoir-faire artisanal. © Radio France - Jonathan Landais

Vigean fabrique des huiles bio depuis les années 1970. Les cerneaux de noix y sont écrasés sous une meule de pierre, avant cuisson dans une poêle en fonte et extraction, selon des techniques artisanales. L'entreprise vient de s'agrandir et vise un nouveau développement à l'export avec le marché asiatique.

Une nouvelle surface de 1.000 m²

La famille Vigean vient d'investir plus d'un million d'euros dans l'extension de ses locaux, avec une nouvelle surface de plus de 1.000 m². "Les bâtiments de stockage ont été construits ce qui nous permet d'aérer, d'éclaircir les zones de stockage et de bien différencier les lots de produits, d'avoir une traçabilité optimale", explique Jean-Pierre Charron, le directeur de production.

Le marché asiatique en plein développement

L'huilerie est en pleine croissance, elle réalise un chiffre d'affaires de 12 millions et demi d'euros. Après avoir déjà conquis le marché francophone (Belgique, Suisse, Canada) elle cherche désormais à s'implanter sur le marché asiatique : Chine, Vietnam ou Japon. "Nous sommes en négociations avancées avec le Japon et nous avons commencés avec le Vietnam il y a quelques mois sur une série de produits spécifiques". 

Les asiatiques demandent des huiles composées. "Des mélanges à base de tournesol, de bourrache, de pépins de courge etc". Les clients asiatiques recherchent des produits avec un bel équilibre nutritionnel, "riche en oméga 3, en oméga 6, en vitamines ou en antioxydants, c'est un marché qui est en pleine expansion sur ces continents et la demande va continuer à augmenter".

Un gîte en 2019 pour accueillir les clients

Pour soigner l'accueil de ses distributeurs étrangers, la famille Vigean ouvrira en 2019 une sorte de gîte près de ses ateliers. "C'est un lieu qui permettra de recevoir au mieux nos clients, avec une salle de réception, de quoi les loger, un coin cuisine, un parc attenant, nos distributeurs de Suisse, Belgique ou du Japon pourront être accueillis tout prêt de l'huilerie et loger vraiment sur place". 

"Nous avons un projet d'agrandissement en cours"

Eric Vigean, le patron, a récemment obtenu la médaille du mérite agricole pour son savoir-faire. L'entreprise indrienne est régulièrement distinguée pour la qualité de ses huiles d'olive et de noix (notamment dans les magasines UFC et 60 millions de consommateurs). L'entreprise emploie 35 salariés.