Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'hypermarché Auchan ouvre pour la première fois le dimanche dans la Sarthe

dimanche 13 mai 2018 à 17:45 Par Fiona Moghaddam, France Bleu Maine

L'hypermarché Auchan a ouvert ses portes pour la première fois un dimanche. Quelques clients curieux en ont profité pour faire leurs courses, pendant que le syndicat CFTC tractait devant l'entrée du magasin.

L'hypermarché Auchan du Mans ouvre désormais le dimanche matin
L'hypermarché Auchan du Mans ouvre désormais le dimanche matin © Radio France - Fiona Moghaddam

C'est une première dans la Sarthe : un hypermarché ouvert le dimanche. Une décision prise par le directeur du magasin Auchan, situé dans la zone nord du Mans et qui provoque la colère de la CFTC, venue tracter pour l'occasion devant les portes du magasin.

Même si le travail se fait sur la base du volontariat, le syndicat craint qu'à l'avenir, _"ce volontariat devienne obligatoire"explique Bruno Richard, délégué syndical du magasin. Il appelle donc les clients à profiter plutôt de leur famille, "il y a du sport à faire, des loisirs, des promenades"_

De nombreux clients venus par curiosité

Une grande surface ouverte le dimanche, cela a attisé la curiosité de nombreux clients. En plus, cette ouverture tombe bien, c'est le dimanche de la fin des vacances, certains sont venus pour un _"ravitaillement"mais précisent qu'ils n'ont pas l'intention de venir faire leurs courses tous les dimanches, "tout le monde a le droit à son repos"_, confie une dame, le chariot plein à craquer. 

Une retraitée dit comprendre les craintes des syndicats,"on perd les acquis pour lesquels nos parents et grands-parents se sont battus". Mais elle reconnaît venir "pour la balade", tous les magasins en centre-ville étant fermés le dimanche. 

Quant à l'affluence, c'était plutôt calme, comme un dimanche, avec peu de queue en caisse. Mais l'objectif était surtout de venir"apporter un service supplémentaire le dimanche matin", face aux samedis qui sont "saturés", détaille Eric Brillant, le directeur du magasin. "On n'avait pas prévu beaucoup de chiffre d'affaires", précise-t-il.