Économie – Social

L'I-Boat pose un référé contre la fermeture administrative voulue par le préfet

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde jeudi 10 juillet 2014 à 6:30

L'I-Boat pose un référé contre la fermeture administrative voulue par le préfet

L'I-Boat ne veut pas couler. Ses gérants ne veulent pas que l'établissement branché ferme pendant un mois comme le demande administrativement le préfet. Un référé a été déposé, le jugement sera rendu par le Tribunal administratif de Bordeaux, le jeudi 17 juillet.

L'IBoat, aux Bassins à flots de Bordeaux, le 10 juillet 2014. - Radio France
L'IBoat, aux Bassins à flots de Bordeaux, le 10 juillet 2014. © Radio France - Olivier Uguen

Les responsables de la salle de concert de l'I-Boat contrent-attaque. Hier un arrêté de fermeture administrative a été publiée par la Préfecture de Gironde à la suite d'une enquête sur un trafic de cocaïne qui avait déjà conduit à fermer deux bars bordelais. L'établissement des Bassins à Flots restera fermé un mois. La direction de l'I-Boat a décidé de confier le dossier à son avocat Pierre Blazy qui a déposé un référé devant le Tribunal administratif.

"Monsieur le préfet prend des décisions, mais la justice est saisie par les dossiers les plus graves. Quand un juge connait un dossier, je ne vois pas pourquoi Monsieur le préfet vient s'occuper de cette affaire pour arriver à tuer certains établissements." — Maitre Pierre Blazy

Le chômage technique va toucher 30 personnes, selon l'avocat.

"Peut-être que cet établissement ne va pas pouvoir réouvrir car il devra être mis en redressement judiciaire. C'est une catastrophe économique."

Le référé sera examiné le jeudi 17 juillet devant le Tribunal administratif de Bordeaux. En attendant, les spectacles de l'établissement sont annulés (l'électro pétanque), reportés (l'apéroboat) ou déplacés (la soirée Red Light District aura lieu à l'Hérétic Club).

À LIRE AUSSILe site de l'IBoat

"Monsieur le Préfet prend des décisions qui ne sont pas du tout normales !"