Économie – Social

L'industrie de demain au collège d'Etupes

Par Pierre Coquelin, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 29 septembre 2015 à 16:26

Les collégiens ont fabriqué puis testé leur véhicule sur un circuit virtuel
Les collégiens ont fabriqué puis testé leur véhicule sur un circuit virtuel - Pierre Coquelin

Mardi, 150 élèves de 4e et de 3e du collège Paul-Langevin d'Etupes (Doubs) ont pu se familiariser avec les métiers de l'industrie, comme le transport ou l'énergie. Deux secteurs incontournables dans l'aire urbaine.

L'objectif de cette animation, c'est de faire découvrir aux collégiens le monde de l'industrie et des technologies de demain de manière ludique. Le Pro Pulsion Tour est organisé par l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM). Créé en 2011, c'est la première fois qu'il fait étape dans le pays de Montbéliard. 

Deux caravanes, avec à l'intérieur des ateliers découverte. On peut notamment trouver un jeu où les élèves conçoivent leur véhicule de course de A à Z : l'avant, l'arrière, le moteur, les matériaux, la couleur, etc. Une manière d'approcher une palette de métiers comme désigner ou encore acheteur. S'en suit une course sur un circuit virtuel. 

"Un berceau toujours fécond"

"Il s'agit de donner aux collégiens le goût des métiers de l'industrie, notamment dans des secteurs comme l'énergie et le transport", explique Jean-François Chanet, le recteur de l'académie de Besançon. Le lieu n'est pas innocent : Etupes, à deux pas du Technoland et l'un des berceaux de l'industrie dans l'aire urbaine. "Un berceau qui a de l'avenir, toujours fécond", ajoute le recteur. 

Gilles Kohler, UIMM : "Globalement, nos entreprises embauchent"

Et pourtant, l'actualité sociale de la région n'est pas sans rappeler les difficultés de certaines entreprises. "Les entreprises, c'est comme les personnes. Quelque fois, elles sont malades. Le plus souvent, elles vont très bien. Globalement, nos entreprises vont bien, embauchent", explique Gilles Kohler, président de l'UIMM Franche-Comté.  

"Nous avons dans les 4 à 5 années à venir, 100 000 emplois à pourvoir au niveau national" (Gilles Kohler, président UIMM Franche-Comté)

Un projet de campus des métiers à Montbéliard 

Une carte industrielle que le rectorat compte jouer à fond pour préparer la "relève". "La grande région Bourgogne-Franche-Comté est amenée à devenir l'une des premières régions industrielles en France", confie Jean-François Chanet. Le rectorat doit donc adapter sans cesse son offre de formation, pour coller un maximum avec les besoins toujours changeants de l'industrie. 

Jean-François Chanet, recteur : "Il faut que nous assurions la relève"

Ainsi, un projet de campus des métiers autour des "Mobilités du futur" va être déposé prochainement. Il concernerait les lycées Viette et du Grand-Chesnois de Montbéliard. L'objectif serait de créer un ensemble de structures en réseau. S'il est retenu, le rectorat a bon espoir de le mettre en place dès la rentrée 2016.

A noter que ce mercredi, une animation est prévue, de 10 heures à 16 heures, à la Roselière, sur la place du Champ de Foire à Montbéliard. Vous pourrez notamment vivre l'expérience de l'"Occulus Rift", une sorte de grand masque qui permet de tester la réalité augmentée. L'entrée est libre.

Le Pro Pulsion Tour fait étape pour la première fois dans le pays de Montbéliard - Radio France
Le Pro Pulsion Tour fait étape pour la première fois dans le pays de Montbéliard © Radio France - Pierre Coquelin