Économie – Social

L'industrie franc-comtoise recrute et crée sa propre école de formation à Besançon

Par Marion Streicher, France Bleu Besançon mardi 25 juillet 2017 à 12:01

L'industrie dans le Doubs a besoin de recruter des jeunes
L'industrie dans le Doubs a besoin de recruter des jeunes © Maxppp - /

En Franche-Comté, le nombre d'embauches a bondi de 4,8% au deuxième trimestre 2017. L'industrie porte en grande partie cette hausse. Pour l'union des industries et des métiers de la métallurgie, les entreprises ont de nouveau envie et besoin de recruter. Une école ouvrira en octobre à Besançon.

Une hausse de 4,8% des embauches en un trimestre en Franche Comté, cela représente 70 000 embauches sur trois mois , un record qualifié d'historique par l'URSSAF . L'industrie et la construction portent principalement cette hausse. Pour le président de l'UIMM, l'union des industries et des métiers de la métallurgie du Doubs, l'embellie est perceptible : " l'accroissement de l'activité se sent au niveau des commandes" précise Martial Devaux qui l'explique par trois facteurs :

  • les départs en retraite : 4 à 5% des salariés partent en retraite chaque année
  • le made in France : les gens veulent des produits français et innovants
  • plus de compétitivité : les entreprises ont retrouvé une compétitivité qu'elles avaient un peu perdu depuis 10 ans. "On a travaillé pour cela affirme Martial Devaux. Dans une entreprise, plus on a besoin de collaborateurs plus c'est intéressant, aujourd'hui le moral est haut dans les entreprises on recherche du personnel on a même parfois du mal à en trouver."

Une nouvelle école de production à la rentrée à Besançon

Pour le président de l'union des industries et des métiers de la métallurgie, le problème aujourd'hui "c'est l'inadéquation entre les profils que les entreprises recherchent et les jeunes qui arrivent". "C'est un problème de formation lié à l'histoire et à la mauvaise image de l'industrie" assure Martial Devaux. "Les jeunes ne connaissent pas les métiers". L'industrie a changé, les jeunes ont gardé une image ancienne de ce secteur "Aujourd'hui dans l'industrie on travaille avec des outils modernes de communication, avec des outils informatiques et numériques, notre travail à l'UIMM précise Martial Devaux c'est de le faire savoir" .

Pour remédier à cette difficulté, pour trouver du personnel qualifié, l'UIMM va lancer à Besançon en octobre une école de production . L'objectif , explique Martial Devaux, "c'est de récupérer les jeunes de 14 à 18 ans qui sont sortis du cursus. Dans cette école ils auront une approche moitié pratique moitié théorique avec plus d'enseignants qu'ailleurs , une sorte de CFAI en milieu fermé ". Martial Devaux affiche ses ambitions : "Nous voulons avec cette école remonter le niveau des jeunes qui voudraient intégrer l'industrie." Ce concept a fait ses preuves en Rhône-Alpes, en Franche-Comté , il sera développé notamment pour les métiers de l'usinage des métaux.

L'UIMM représente en Franche-Comté 50 000 emplois et 500 entreprises. L'intégralité de l'interview du président de l'UIMM du Doubs Martial Devaux :

"On va lancer l'école de production à Besançon pour récupérer les jeunes sortis du cursus"