Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : inquiétude des salariés d'Arcelor Mittal à Fos-sur-Mer, face à la fermeture des hauts fourneaux

-
Par , France Bleu Provence

En raison de la crise économique qui accompagne la crise sanitaire liée au Covid-19, l'industrie de la métallurgie marque le pas, et le site d'Arcelor Mittal à Fos-sur-Mer doit fermer ses deux hauts fourneaux en attendant une reprise de l'activité.

Le site d'Arcelor Mittal à Fos sur Mer
Le site d'Arcelor Mittal à Fos sur Mer © Maxppp - Maxppp

C'est une perspective qui inquiète 5.000 salariés et sous-traitants dans le bassin de Fos-sur-Mer. La fermeture des hauts fourneaux et la mise en veille de la cokerie du géant de la métallurgie, Arcelor Mittal. La demande en acier, est largement impactée par la crise du Coronavirus, d'autant que les clients principaux d'Arcelor sont italiens et espagnols. 

"L'État, la région et le groupe travaillent ensemble pour la préservation du site de Fos, j'ai confiance en une issue favorable." - Renaud Muselier le président de la région.

Depuis le 23 mars l'un des deux "hauts fourneaux" du site de Fos-sur-Mer a été arrêté, le second, devrait suivre le mouvement d'ici le mois de juin. Quant à la cokerie, un four à très haute densité, il va être mis en veille pour la première fois depuis l'inauguration de l'usine en 1973.

Une situation qui inquiète les syndicats et les 2.500 salariés du site qui craignent que cette fermeture passe de "temporaire" à "définitive". La direction d'Arcelor Mittal argumente que la réouverture aura lieu après la disparition du virus, et la promesse d'une reprise économique suffisante dans la métallurgie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess