Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

L'inquiétude des salariés du magasin Alinéa qui va fermer à Saint-Orens

-
Par , France Bleu Occitanie

Les employés du magasin Alinéa de Saint-Orens ont distribué des tracts aux clients ce samedi. Ils les informent de la situation. La fermeture est prévue prochainement sur ce site qui compte 50 salariés.

Le magasin Alinéa de Saint-Orens, qui doit fermer prochainement, compte une cinquantaine de salariés
Le magasin Alinéa de Saint-Orens, qui doit fermer prochainement, compte une cinquantaine de salariés © Radio France - Marion Aquilina

Les 50 salariés d'Alinéa à Saint-Orens près de Toulouse se préparent à la fermeture de leur magasin. En attendant, ils ont décidé de se mobiliser, de distribuer des tracts aux clients, chaque samedi jusqu'au 31 août. Date à laquelle le tribunal de commerce tranchera sur la reprise des locaux. Sur les 30 points de vente en France, 23 vont fermer dont celui de Saint-Orens. C'est le patron du groupe, Alexis Mulliez, qui envisage de racheter 7 des plus gros magasins. Ce samedi, ils étaient une vingtaines d'employés mobilisés devant le magasin.

Juliette travaille dans ce magasin, la période est douloureuse : "On a appris la nouvelle comme ça, on ne s'y attendait pas. D'autant plus qu'à Saint-Orens, on fait de la progression depuis quelques temps donc on espérait faire partie des chanceux qui allaient être sélectionnés par l'offre de reprise et finalement pas du tout. Le patron a choisi des magasins stratégiques comme celui de Blagnac." Au quotidien, les incertitudes pour l'avenir sont pesantes selon Juliette, "on dort très mal depuis des semaines, on ne mange pas, et quand on se voit, on pleure."

Les salariés d'Alinéa rassemblés devant le magasin de Saint-Orens
Les salariés d'Alinéa rassemblés devant le magasin de Saint-Orens © Radio France - Marion Aquilina

Ce qui va manquer à l'équipe, c'est l'ambiance familiale du magasin. Margot en parle aussi, elle est employée ici depuis 9 ans : "Pour moi ça a été un choc, _Alinéa c'est toute ma vie salariale_. C'est comme une famille, on connaît les enfants des collègues, parfois les parents et les frères et sœurs. On se retrouve à l'extérieur. On faisait vivre cet esprit familiale aux clients."

Au sujet d'une reprise par Gifi ou Grand Frais, ces deux employées racontent qu'elles n'ont plus du tout entendu parler de ces pistes qui avaient été évoquées au départ. Tous regrettent le silence du patron du groupe, Alexis Mulliez.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess