Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'installation des compteurs électriques "intelligents" Linky commence ce mardi

mardi 1 décembre 2015 à 3:00 Par Julien Baldacchino, France Bleu

Les nouveaux compteurs électriques Linky, qui enverront la consommation électrique en temps réel aux fournisseurs d'électricité, sont installés dès ce mardi. Objectif : installer 35 millions de boîtiers en six ans, soit jusqu'à 40.000 par jour.

Le compteur Linky se distingue par sa couleur vert anis
Le compteur Linky se distingue par sa couleur vert anis © Maxppp

Jusqu'à 40.000 installations par jour : à compter de ce mardi, le nouveau compteur électrique, nommé Linky, est déployé partout en France à un rythme effréné. Et pour cause, ERDF, le gestionnaire des infrastructures électriques, prévoit d'équiper les 35 millions de foyers français en six ans. D'ici à fin 2016, trois millions d'appareils seront installés, après une expérimentation à grande échelle à Lyon et en Indre-et-Loire. 

Le compteur Linky promet une facturation plus précise que celle pratiquée actuellement, basée sur des estimations. Car ce nouveau boîtier transmet chaque jour, par voie téléphonique, la consommation d'électricité à ERDF, qui la fait suivre ensuite aux opérateurs électriques. Ce nouveau dispositif peut aussi, à l'inverse, recevoir des ordres à distance, par exemple pour un changement de puissance. 

Un système de suivi peu clair ?

Problème : l'argument commercial de ce nouveau compteur est un meilleur suivi de la consommation électrique, pour pouvoir mieux réguler sa propre consommation. Mais celle-ci, accessible sur un portail Internet, ne pourra être consultée qu'en kilowatt-heure, et pas en euros, sauf pour les ménages les plus précaires. 

"On continue à présenter le compteur comme un outil de maîtrise de la demande, alors qu'il ne propose que les volumes de consommation en données brutes. Cela ne parle pas beaucoup aux consommateurs". 

— Nicolas Mouchnino, UFC-Que Choisir  

Cette installation est, à terme, obligatoire pour tous les usagers. Elle sera suivie de la mise en place d'un dispositif similaire, appelé Gazpar, pour le gaz. Toutefois, ERDF a promis que cette installation sera gratuite, et qu'elle ne se fera pas sentir sur les factures d'électricité. L'investissement devrait être compensé par les économies générées par Linky.