Économie – Social

L'Institut du Tabac à Bergerac va fermer

Par Joanna Yakin, France Bleu Périgord mardi 15 avril 2014 à 14:33

L'Institut du Tabac à Bergerac.
L'Institut du Tabac à Bergerac. © Radio France - Harry Sagot

Ce matin, lors d'un comité central d'entreprise réuni à Paris, la direction de la SEITA, propriétaire de l'Institut du Tabac à Bergerac a annoncé la suppression du site périgourdin tout comme celui de Nantes.

C'est officiel, l'Institut du Tabac à Bergerac va fermer faute de repreneur. La SEITA, propriétaire du site bergeracois, a annoncé ce matin en comité central d'entreprise un "projet de réorganisation de ses activités industrielles et commerciales".

C'est donc fini pour les 33 employés périgourdins . Le site de Bergerac va fermer tout comme celui de Nantes. Ce qui conduirait à la suppression nette de 366 postes en France.

"On ne s'était pas préparé du tout à la fermeture du site de Bergerac...C'est une grosse surprise et une grosse déception." —Dominique Pigeon, délégué syndical Force Ouvrière

Selon Dominique Pigeon, délégué syndical Force Ouvrière, la direction justifie cette fermeture par l'absence d'un repreneur. Les négociations avec France Tabac n'ont pas abouti car l'entreprise serait elle-même en difficultés financières.

Aucune date n'a été révélée quant à la fermeture définitive du site bergeracois. Une réunion doit avoir lieu dès le 24 avril pour entamer des négociations avec les syndicats, notamment pour évoquer l'avenir des salariés concernés.

Ecoutez Dominique Pigeon, délégué syndical Force Ouvrière, il était au CCE à Paris ce matin.