Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Le futur institut national du stockage hydrogène de Fontaine muscle la filière en Nord Franche Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L’Aéroparc de Fontaine accueillera d’ici deux ans le centre national de mesures et d’essais sur les réservoirs à hydrogène. Dans un bâtiment de 2000 m2, avec 20 emplois, c'est un équipement stratégique qui conforte le Nord Franche Comté comme pôle national dans la filière hydrogène.

Michel Romand, directeur innovation chez Rougeot Energie, l'entreprise qui construit à Fontaine
Michel Romand, directeur innovation chez Rougeot Energie, l'entreprise qui construit à Fontaine © Radio France - Christophe Beck

Fontaine, Territoire de Belfort, France

Pas à pas, le Nord franche Comté trace son sillon dans la filière hydrogène. Après la plateforme FC Lab de l’Université de technologie de Belfort Montbéliard qui totalise 70 % des publications sur la pile à combustible, c’est un autre équipement majeur qui va sortir de terre. L’institut national du stockage hydrogène (ISTHY) s’installera dans un bâtiment de 2000 m2 sur l’Aéroparc de Fontaine.  Le chantier va débuter à l'été 2020 pour une ouverture en 2021.

L’Isthy ambitionne d’être le centre français de référence en matière d’essai et de certification des réservoirs à hydrogène. Ces réservoirs qui équiperont les véhicules pouvant fonctionner avec un moteur à hydrogène : voiture, camions, locomotives, péniches. 

« L’enjeu de ce centre est de garantir à la fois la sécurité et l’efficacité de ces réservoirs », explique Michel Romand, directeur développement et Innovation chez Rougeot Energie, la société qui pilote le projet. « Un équipement unique en France. Il en existe moins d’une dizaine dans le monde ».  

"De la recherche à la production, la filière hydrogène se densifie en Nord-Franche-Comté", déclare Michel Romand, directeur développement & innovation chez Rougeot Energie

Après la plateforme FC Lab qui travaille sur la pile à combustible, le futur institut de Fontaine complétera la boucle hydrogène par un équipement sur le stockage. Le Nord Franche Comté se positionnement clairement à l'avant garde de cette énergie demain. 

A Bavans, dans le Pays de Montbéliard, l'équipementier Faurecia a installé son centre d’expertise mondial pour les réservoirs à hydrogène . Une ligne prototype et une ligne de production pour un investissement supérieur à 50 millions d’euros. Faurecia a déjà choisi Bavans pour implanter son centre de développement sur la mobilité hydrogène qui emploiera d'ici l'année prochaine 50 ingénieurs et techniciens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu