Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

" L'objectif est de rapatrier les conducteurs normands pour Noël, l'aspect économique on verra plus tard "

-
Par , France Bleu Cotentin

C'est le flou pour les transporteurs normands alors que la France a fermé sa frontière aux personnes et marchandises du Royaume Uni pour au moins 48h. Paris a pris cette décision, comme d'autres pays européen, face à la propagation d'une nouvelle variante du Covid-

Le ferry Galicia de la Brittany Ferries a pu accoster dimanche 20 décembre 2020 à Cherbourg...mais quand reviendra t'il ?
Le ferry Galicia de la Brittany Ferries a pu accoster dimanche 20 décembre 2020 à Cherbourg...mais quand reviendra t'il ? © Radio France - Pierre Coquelin

Cette décision de fermer la frontière aux anglais au moins jusqu'au 22 décembre 2020 complique le trafic transmanche, qui représente en ces périodes de fêtes 10000 camions par jour contre 6000 habituellement 

La FNTR ( fédération nationale des transporteurs routiers ) recommande aux entreprises de cesser d'envoyer leur personnel en Grande-Bretagne. Certains routiers français se retrouvent coincés en Angleterre et pourraient ne pas pouvoir passer les fêtes en famille. Jean-Marc Pellazza, le représentant de la fédération en Normandie. " On est en train de recenser les conducteurs bloqués sur place et voir comment on peut les rapatrier pour qu'ils puissent passer Noël en famille. On est très inquiet "

Aujourd'hui, les chefs d'entreprises ne sont pas sur des réflexions économiques mais humaines vis à vis de leurs conducteurs. Les  conséquences économiques on les traitera dans un second temps . Jean-Marc Pellazza de la FNTR en Normandie

Situation complexe à quelques jours du Brexit

Une fermeture prolongée risquerait de créer des situations compliquées, alors même que les négociations sont dans la dernière ligne droite pour le Brexit. Sur le port de Cherbourg, les transporteurs tendent le dos, même si les rotations sont actuellement largement réduites : une rotation par semaine pour la Brittany Ferries, via le Galicia et sa capacité de 150 remorques.. Il a pu accoster dimanche 20 décembre avec dérogation du préfet, et repartir vers l'Angleterre, mais c'est le flou total pour la prochaine rotation lundi  28 décembre 2020. Les routiers anglais rentrés pour les fêtes. ne savent pas s'ils pourront revenir.

Une situation complexe alors même que la période est très chargée avec les fêtes et l'anticipation du Brexit. Quelques 10.000 camions transitent chaque jour par la Manche pendant les périodes de pic de la demande avant Noël, contre 6000 habituellement.

Les pays de l'Union Européenne préparent une reprise de la circulation qui pourrait se faire dès mardi 22 décembre et qui s’appuiera sur un dispositif de test obligatoire au départ » (sauf que ça prend du temps et que c'est cher en Angleterre -300 livres- dit la FNTR)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess