Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Occitanie, très appréciée par les touristes espagnols

-
Par , France Bleu Occitanie

Alors que le sommet franco-espagnol se tient ce lundi 15 mars à Montauban, état des lieux des relations entre les deux pays, à commencer par le tourisme. Si les Français adorent fréquenter les plages catalanes, les Espagnols plébiscitent Carcassonne et Toulouse.

A la cité de Carcassonne, 21% des visiteurs qui passent par l'office de tourisme sont espagnols.
A la cité de Carcassonne, 21% des visiteurs qui passent par l'office de tourisme sont espagnols. © Maxppp - CHRISTOPHE BARREAU

Le sommet franco-espagnol de Montauban, ce lundi 15 mars, doit permettre d'entretenir des liens déjà cordiaux entre Paris et Madrid. Les échanges entre les deux pays sont déjà nombreux, sur le plan commercial, et sur le plan touristique.

On sait que les Français adorent aller sur la côte catalane l'été : à Salou, à Cadaquès, et évidemment à Barcelone. Mais les Espagnols viennent aussi régulièrement chez nous, en Occitanie.

Ils sont ainsi 900.000 touristes espagnols à visiter la région chaque année. Du Pont du Gard au sanctuaire de Lourdes, en passant par Toulouse et Carcassonne. Des chiffres datant de 2019, avant la crise du coronavirus.

Les Espagnols sont même la première clientèle étrangère en Haute-Garonne et dans les Hautes-Pyrénées. Dans ces deux départements frontaliers, ils viennent visiter Toulouse, son patrimoine architectural, mais ils aiment aussi profiter des Pyrénées pour la randonnée, et la nature, avec le cirque de Gavarnie, et les cols du Tour de France. Sans oublier Lourdes, qui draine un tourisme religieux.

A Carcassonne, un touriste étranger sur cinq est espagnol

Dans l'Aude, Carcassonne aimante cette clientèle, amoureuse des belles pierres et des sites classés à l'UNESCO. 21% des touristes étrangers qui passent à l’Office du tourisme de Carcassonne sont espagnols (loin devant les britanniques et les allemands).

Des touristes curieux de notre gastronomie, du magret, des foies gras et des bons vins. Mais aussi de notre patrimoine historique, et de nos paysages. Et ces visites sont plutôt étalées sur l'année, et pas forcément concentrées sur l'été, comme c'est le cas pour les Allemands et les Britanniques. Les Espagnols profitent ainsi de leurs nombreux jours fériés à Pâques pour passer la frontière. "C'est un vrai bénéfice pour les acteurs du tourisme en Occitanie" explique Jean Pinard, le directeur général du Comité Régional du Tourisme.

Essentiellement des Catalans, "en voisins"

"Ils viennent en voisins" ajoute Jean Pinard, "essentiellement en voiture". Des Aragonais, des Basques, et surtout des Catalans. A l'office de tourisme de Toulouse, 36% des visiteurs espagnols indiquent venir de Catalogne. Certains Madrilènes sautent aussi les Pyrénées en avion pour atterrir à Toulouse-Blagnac. Ils représentent environ 20% des Espagnols qui passent par l'office de tourisme de la ville.

Jean Pinard : "les Espagnols viennent en voisins"

Et quand on parle des Catalans, le TGV direct Barcelone-Toulouse "a fait beaucoup" estime Jean Pinard, même si la liaison, d'abord lancée à l'année, n’est aujourd'hui assurée que pendant l’été.

Enfin, signe intéressant des liens forts entre l’Espagne et l'Occitanie, avec les descendants de réfugiés de la Retirada : quand les touristes espagnols viennent à Toulouse, 17% d’entre eux logent chez la famille ou chez des amis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess