Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'OM reprend la gestion du stade Orange Vélodrome

jeudi 12 juillet 2018 à 18:52 Par Thibault Maisonneuve et Laurent Grolée, France Bleu Provence

Lors d'une conférence de presse ce jeudi après-midi, le maire de Marseille, le président de l'OM et la société AREMA ont signé un protocole d'accord qui acte l'exploitation du stade Orange Vélodrome par l'Olympique de Marseille. Une victoire pour Jacques-Heni Eyraud après des mois de négociations.

Bruno Botella, président d'Arema, Jean-Claude Gaudin, Jacques-Henri Eyraud et Roland Blum adjoint aux finances à Marseille
Bruno Botella, président d'Arema, Jean-Claude Gaudin, Jacques-Henri Eyraud et Roland Blum adjoint aux finances à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

Marseille, France

Un accord a été signé ce jeudi après-midi à Marseille (Bouches-du-Rhône) entre Jean-Claude Gaudin, Jacques-Henri Eyraud et la société qui exploitait jusqu'à présent le stade Orange Vélodrome pour confier prochainement la gestion de l'enceinte et ses 67.000 places à l'Olympique de Marseille. 

La gestion de tous les événements au stade Orange Vélodrome

L'OM pourra donc à partir de l'automne 2019 gérer les événements autres que les rencontres de football comme les concerts ou les visite du stade. Le pelouse sera également à la charge du club olympien.

La ville reste propriétaire du stade

"Cette nouvelle donne fait entrer l'OM dans le club des grands clubs européens qui ont l'usage exclusif de leur stade", a souligné jeudi le maire LR de Marseille, Jean-Claude Gaudin. La ville reste propriétaire du stade. 

La société AREMA filiale du groupe Bouygues reste elle "garant" vis-à-vis de la ville et du contribuable marseillais de la bonne exécution du partenariat public privé (PPP) conclu pour la rénovation du stade Vélodrome. AREMA devrait être en charge de la maintenance du stade

Ces derniers mois Jacques-Henri Eyraud avait multiplié les déclarations pour acquérir la gestion de ce site que la ville de Marseille n'a jamais souhaité vendre. Le propriétaire de l'OM Franck Mc Court avait même menacé de "quitter Marseille" faute d'accord sur le sujet, estimant que posséder son stade ou au moins le gérer est un outil essentiel pour un grand club de foot dans la compétition européenne.