Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'optimisme d'Agnès Pannier-Runacher pour l'avenir de la Fonderie Fonte d'Ingrandes-sur-Vienne

-
Par , France Bleu Poitou

Alors que les salariés de la Fonte observent leur première période de chômage partiel, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie fait le point de la situation et se veut optimiste malgré les 50 jours de chômage partiel prévus pour la majorité des salariés de la Fonte d'ici Noël 2019.

La secrétaire d'état Agnès Pannier-Runacher aux fonderies juste après leur rachat par Liberty House
La secrétaire d'état Agnès Pannier-Runacher aux fonderies juste après leur rachat par Liberty House © Radio France - Baudouin Calenge

Agnès Pannier-Runacher suit de près la situation de la Fonderie Fonte d'Ingrandes-sur-Vienne. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie réagit après la décision du nouveau propriétaire du site de recourir à 50 jours de chômage partiel d'ici à la fin de l'année. Liberty House n'a pas eu d'autre choix puisque son seul client, Renault, a réduit très fortement ses commandes de carters en fonte destinés au marché du diesel. La faute selon Agnès Pannier-Runacher à une chute des commandes de voiture diesel. "C'est une situation qui était partagée en terme de risque avec les acteurs" précise la secrétaire d'état

Nous sommes aux côtés des salariés.

A partir de là, il faut accompagner la diversification du site pour Agnès Pannier-Runacher. "Moi ce que je constate, c'est que les investissements ont démarré, affirme-t-elle, qu'une démarche commerciale est également lancée pour alimenter la fonderie fonte en activité." Quant à la diversification du site, "la démarche est engagée et moi je souhaite que nous puissions la faciliter avec notre fonds de conversion diesel". Sujet sur lequel les services du ministère travaillent. 

Des contacts avec Bolloré

La secrétaire d'état affirme par ailleurs avoir organisé le comité de suivi le 20 septembre dernier à la sous-préfecture de Châtellerault. "Moi j'ai parlé de ce dossier à Thierry Bolloré en tête à tête fin août donc il est clair que nous n'allons rien lâcher", conclue-t-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess