Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'Oréal va acheter les thermes de la Roche Posay

mercredi 1 août 2018 à 18:00 Par Baudouin Calenge, France Bleu Poitou

L'information est tombée mercredi matin. Le géant mondial des cosmétiques (déjà propriétaire de la source et de la marque) va désormais acquérir le centre thermale et le spa situé au nord de Poitiers. L'achat devrait être conclu en fin d'année

Les thermes et le spa de la Roche Posay bientot propriétés de l'Oréal
Les thermes et le spa de la Roche Posay bientot propriétés de l'Oréal © Radio France - radio france

La Roche-Posay, France

Ils étaient déjà fiancé depuis le rachat en 2003 par L’Oréal de la marque et de la source de la cité thermale. Cette fois c'est leur mariage qui est annoncé ! L'Oréal va racheter la société thermale de la Roche-Posay qui emploie 120 salariés. Il ne reprend pas en revanche pas la partie hôtelière.

Des investissements à venir 

Pour le centre thermale qui accueille chaque année 8000 curistes c'est une très bonne nouvelle."Le groupe va amener une dynamique nouvelle qui prévoit vraisemblablement et certainement des investissements et un politique dynamisante pour nos activités" se réjouit le directeur de la société thermale Rachid Ainouche.

"C'est un partenariat gagnant"

Pour la maire de la Roche Posay, les thermes comme le territoire ont tout à gagner avec l'arrivée du géant mondial. Il faut dire que l'activité thermale et spa, ce sont plus de 900 emplois sur la commune. Des salariés qui pour partie viennent de nombreuses communes alentours. Ce rachat, c'est donc une excellente nouvelle pour Pascale Moreau. "cela fait partie des moments importants dans la vie d'un élu" ajoute-t-elle tout sourire. L'Oréal en revanche reste avare en explications. Pas un mot sur le montant de l'achat ni des investissements à venir.