Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Annecy, la Fnac renoue avec ses clients

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Lieu de consommation de culture des centres-villes de Chambéry et d'Annecy, les Fnac ont rouvert avec des jauges réduites. Interview d'un responsable de produits à la Fnac à Annecy., en Haute-Savoie.

Parcours fléchés - Image d'illustration
Parcours fléchés - Image d'illustration © Maxppp - Maxppp

France Bleu Pays de Savoie : Comment s'est passée votre réouverture après deux mois d'arrêt ?

Nicolas Martinet, responsable de produit à la FNAC d'Annecy : On a pris notre temps et on a décalé l'ouverture au mardi. On a consacré le lundi au personnel. On s'est tous revus avec un dispositif inédit. Les 70 employés tous écartés d'un mètre dans le magasin vide. On a parlé de ce que nous avons traversé et de quelle manière on allait faire revivre le lieu. Et avec des gestes très concrets comme les démonstrations de port de masque. 

Les premiers retours ? 

Un "ouf" de soulagement. Les clients fidèles étaient ravis de retrouver leur Fnac. 

La peur aussi ? 

Non. On a fait en sorte que tout se passe bien. Parcours fléchés avec des sens de circulation. Là où il pourrait y avoir des accumulations de personnes, aux caisses ou au retrait des achats par exemple, on a mis du Plexiglas. Gel Hydro-alcoolique à l'entrée. Masque obligatoire pour les clients. Les salariés ont tous fait le choix de porter un masque ou une visière. Et puis on a remis de l'humain, un "welcomer". On a une personne à l'entrée qui oriente, accueille, explique le dispositif, et qui donc rassure. 

La Fnac, c'est un lieu très vivant. Comment gère-t-on les flux ? 

Très concrètement avec une jauge, un contrôle du nombre de personnes. On a limité à 175 personnes en même temps au maximum. Et on a le nombre en temps réel avec les passages à l'entrée. Alors qu'en forte période d'affluence, on peut avoir trois fois plus de personnes. Si la jauge est atteinte, les gens doivent attendre dehors, à l'extérieur du magasin. Cela se passe bien. 

Avez-vous chiffré les pertes causées par ce confinement ?

On aura le bilan plus tard. Mais comme tout le monde, la priorité est la reprise d'activité. 

Quand on vient chez vous, on aime bien feuilleter les bouquins, toucher les DVD, etc. C'est une époque révolue ?

On impose le gel à l'entrée pour tout le monde. Un service de nettoyage passe le matin avant l'ouverture et une seconde fois à la mi-journée. Et chaque employé a un kit sanitaire avec un virucide pour nettoyer les surfaces touchées par les clients. Tablettes et smartphones en libre démonstration sont nettoyés très régulièrement. On fait tout pour que vous puissiez continuer à vivre la Fnac comme avant.  

___________________________________________________________
France Bleu Pays de Savoie est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu