Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'UFC-Que Choisir 24 rassemble les consommateurs pour faire baisser le prix des factures d'énergie

-
Par , France Bleu Périgord

L'UFC-Que Choisir 24 relaie une campagne lancée au niveau national par l'association de consommateurs : rassembler les clients pour ensuite démarcher les opérateurs et avoir du poids pour négocier des tarifs avantageux sur les contrats de gaz ou d'électricité.

Factures EDF -
Factures EDF - © Radio France - Maxppp

Vous trouvez votre facture d'électricité ou de gaz trop élevée ? L'UFC-Que Choisir propose une nouvelle fois de rassembler les clients pour faire baisser le prix. L'association d'aide aux consommateurs lance sa campagne "Energie moins chère ensemble", relayée chez nous en Dordogne par l'UFC-Que Choisir 24. 

Plus nous aurons des consommateurs, plus nous pourrons négocier un prix bas"

C'est la cinquième fois que l'association mène cette campagne. Elle invite tout le monde à s'inscrire, y compris ceux qui ne sont pas adhérents, sur le site Choisirensemble.fr. Vous avez jusqu'au 20 septembre 2021 pour le faire. Trois choix s'offrent à vous selon le contrat qui vous intéresse : pour le gaz, l'électricité ou les énergies vertes. 

L'UFC va ensuite démarcher les opérateurs. "Plus nous aurons de consommateurs avec nous, plus nous pourrons négocier un prix bas", éclaire Arnaud Lajugie, le président d'UFC-Que Choisir Dordogne. C'est l'association qui va sélectionner l'entreprise, "comme des enchères inversées", compare le président. 

L'opérateur choisi devra aussi respecter un cahier des charges établi par l'UFC. "Nous imposer tout un tas de règles qui font que le consommateur aura un service de qualité, un suivi. Au niveau des appels par exemple", développe Arnaud Lajugie. 

Une économie moyenne de 150 euros 

L'UFC va ensuite revenir auprès des personnes qui se sont inscrites, en leur proposant un contrat, et en leur exposant l'économie qu'elles peuvent réaliser. En moyenne, le consommateur voit sa facture réduite de 150 euros. Chaque ménage dépense près de 1500 euros chaque année dans ses factures d'énergie. "Il n'y a absolument aucune obligation d'accepter. C'est à chaque consommateur de juger s'il y trouve son compte. Moi, par exemple, lors de la dernière campagne, je ne gagnais que 20 euros, ça n'était pour moi pas intéressant", avance Arnaud Lajugie.

Cette offre portera sur les contrats d'énergie de 2022. Lors de la dernière campagne, 256 000 personnes s'étaient inscrites dans toute la France. Presque la moitié ont trouvé le contrat négocié plus avantageux que le leur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess