Économie – Social

"L'un de nos buts est de rompre l'isolement des agriculteurs" Marcel Denieul, président du Space

Par Romain Romain Pouzin Roux, France Bleu Armorique mardi 13 septembre 2016 à 11:04

Le Space : quatre jours d'exposition pour les professionnels de l'élevage
Le Space : quatre jours d'exposition pour les professionnels de l'élevage © Maxppp - DR

Le Salon professionnel de la production animale ouvrait les portes de sa 30e édition ce mardi à Rennes. C'est l'un des plus grands rendez-vous de la filière en Europe. Pour l'occasion, nous vous posions la question ce matin : seriez-vous prêts à être agriculteurs ?

Plus de cent mille visiteurs attendus, 1.400 exposants : la 30e édition du Salon professionnel de la production animale (Space) ouvrait ses portes ce mardi 13 septembre au parc des expositions de Rennes. Un rendez-vous incontournable pour tous les acteurs de la filière qui se tient cette année dans un contexte de crise. A cette occasion, France Bleu Armorique vous demandait si le métier d'agriculteur vous tentait et vous avez été nombreux à témoigner sur notre antenne.

"Aujourd'hui, on ne vit plus de notre métier", nous a par exemple expliqué Claude, agriculteur à Guipel.

"J'ai commencé à travailler à 14 ans parce que ce métier me passionnait. Mais, aujourd'hui, ça devient une corvée car on est pas suffisamment rémunéré".

C'est bien pour cette raison que Madeleine, fille d'agriculteur, ne regrette pas d'avoir choisi un autre métier. "Aujourd'hui, les éleveurs sont étouffés par les normes et les banques. Je déconseille vraiment de reprendre une ferme".

Un métier d'avenir ? 

Un discours que Marcel Denieul, président du Space et lui-même agriculteur, entend régulièrement. "L'actualité montre aujourd'hui certaines facettes du métier qui peuvent inquiéter. C'est un travail non seulement physique mais qui exige aussi un certain niveau de connaissance administrative. Mais je reste persuadé que c'est un métier d'avenir". Le Space est d'ailleurs là pour le montrer : avec sa plateforme Recherche et Développement, le salon fait la part belle aux innovations dans le secteur agricole.

"L'un de nos buts est aussi d'apporter des réponses aux collègues qui peuvent se trouver en difficulté", poursuit-il. "Le Space offre la possibilité de sortir de l'isolement dans lequel les producteurs sont cantonnés. Nous visons sur nos exploitations et ces quatre jours sont une bonne occasion d'échanger".

Mais tous nos auditeurs ne font pas preuve de pessimisme. Pour Pascal, exploitant à Querrien, "il ne faut pas dégoûter les jeunes".

"Les jeunes représentent l'avenir et pendant les manifestations de cet hiver, j'ai eu l'occasion de voir à quel point ils étaient courageux et passionnés" Pascal, agriculteur

Même son de cloche de la Part de Christophe, exploitant à Romillé. "Je me suis installé il y a 20 ans et mon fils entre au lycée agricole. Nous, on y croit toujours." j