Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L'usine Alteo de Gardanne est autorisée à fonctionner au moins jusqu'en 2024

Soulagement pour les salariés d'Alteo (ex-Péchiney) de Gardanne (Bouches-du-Rhône) : leur usine d'alumines ne va pas fermer le premier janvier prochain. 400 emplois sont sauvés, ainsi que 600 emplois de sous-traitants. En revanche, c'est une mauvaise nouvelle pour les défenseurs de l'environnement.

Des salariés de l'usine Alteo le 11 septembre 2015 à Gardanne
Des salariés de l'usine Alteo le 11 septembre 2015 à Gardanne © Maxppp

Interrogé par le journal La Provence, le préfet de la région PACA Stéphane Bouillon annonce qu'il va autoriser l'usine Alteo de Gardanne, près d'Aix-en-Provence, à fonctionner "très certainement pour une durée de 9 à 12 ans"

Publicité
Logo France Bleu

Le préfet précise que c'est cette décision, "c'est la position du gouvernement".  Le mois dernier, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal avait pourtant réclamé la fermeture d'Alteo en raison des rejets polluants en Méditerranée.

Des rejets d'eau traités, selon la direction

En 50 ans, des millions de tonnes de résidus de bauxite se sont déversés par 320 mètres de fond,  à sept kilomètres des cotes. Dès le premier janvier 2016,  l'usine d'alumines ne rejettera plus que de l'eau traitée, les matières solides seront stockées à terre et revalorisées. Il ne sera donc plus jamais question des "boues rouges".

Analyses faussées selon les pêcheurs

Selon la société, 99,9 % des anciens rejets ont été éliminés et les études menées sur la faune et la flore sont rassurantes.

Les défenseurs de l'environnement et les pêcheurs sont sceptiques. Ils affirment que les analyses sont tronquées et que la pollution va se déplacer à terre. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu