Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Économie – Social

L'usine Coca-Cola de Castanet-Tolosan au sud de Toulouse fête ses 50 ans

jeudi 29 novembre 2018 à 23:09 Par Raphaël Cann, France Bleu Occitanie

L'usine Coca-Cola de Castanet-Tolosan au sud de Toulouse a fêté ce jeudi ses 50 ans. Sur les 5 sites français du groupe, c'est la plus petite avec ses deux lignes de production et ses 106 salariés. Mais cette usine sait tirer son épingle du jeu.

L'usine Coca-Cola de Castanet-Tolosan fabrique 10% des sodas du groupe en France
L'usine Coca-Cola de Castanet-Tolosan fabrique 10% des sodas du groupe en France © Radio France - Raphaël Cann

Castanet-Tolosan, France

A Castanet-Tolosan, au sud de Toulouse, l'usine Coca-Cola a fêté ses 50 ans.  C'est l'une des 5 usines du groupe en France avec les sites de Grigny, Dunkerque, Clamart et Marseille. C'est aussi la plus petite. Ce site produit environ 10% des sodas du groupe dans l'hexagone. L'usine, qui emploie 106 salariés, fabrique du Coca dans toutes ses versions, ainsi que du Sprite, du Fanta et de l'Hawai. Elle produit exclusivement des bouteilles en plastique dont la taille varie de 50 cl à 1 litre et demi. 

Patrick, salarié de l'usine depuis 32 ans, se rappelle de l'usine à ses débuts

Les sodas sont fabriqués dans des cuves hautes de plusieurs mètres. "Il y a une partie qu'on appelle des _concentrés_, on n'en connait pas la composition" explique Richard Beller, le directeur de l'usine. "Tous les sites doivent les mélanger avec de l'eau et du sucre si c'est une boisson sucrée ou des produits différents si c'est une boisson allégée."

Les différents marques et formes de soda fabriquées par l'usine de Castanet-Tolosan - Radio France
Les différents marques et formes de soda fabriquées par l'usine de Castanet-Tolosan © Radio France - Raphaël Cann

Le long d'une ligne de production, les bouteilles sont fabriquée à partir de "préformes", des morceaux de plastique en forme de tube à essai. "Vous avez la préforme qui est chauffée à l'entrée de la souffleuse avant d'être transférée dans un moule et soufflée." raconte l'un des salariés. Les bouteilles ainsi formées sont ensuite remplies de soda. Un bouchon est visé et elles peuvent filer sur la suite de la ligne de production.

L'usine haut-garonnaise n'a que deux lignes de production. Elle ne peut donc fabriquer que deux marques ou formats de bouteille à la fois. Les moules et le contenu des cuves sont parfois changés plusieurs fois en une journée, parfois ce n'est pas le cas pendant plusieurs jours. L'usine s'adapte au niveau de demande.

Au total, ces machines peuvent produire 36 000 bouteilles à l'heure. Le long de la ligne, les produits traversent des portiques pour être testés. Poids, placement de l'étiquette, couleur du bouchon, tout y passe. A la moindre imperfection, la bouteille est éjectée. 

Les boissons sont régulièrement vérifiées pour éviter les imperfections - Radio France
Les boissons sont régulièrement vérifiées pour éviter les imperfections © Radio France - Raphaël Cann

En fin de ligne de production, les sodas sont assemblée en packs et réunis sur des palettes avant d'être expédié dans le sud-ouest de la France. Un code est imprimé sur le haut de chaque bouteille. S'il contient "TO" comme Toulouse, cela signifie qu'il a été fabriqué à Castanet-Tolosan.

L'usine approvisionne le sud-ouest de la France - Radio France
L'usine approvisionne le sud-ouest de la France © Radio France - Raphaël Cann

Près de 40 millions investis en 10 ans

Le site de Castanet-Tolosan sait tirer son épingle du jeu. Le groupe Coca-cola a investi près de 40 millions d'euros sur le site en dix ans.  Dernier investissement en date: la construction d'une plateforme logistique pour doubler la surface de stockage. Cette dernière permettra à l'usine d'augmenter la quantité de sodas distribués directement, sans avoir à passer par des zones de stockages extérieurs. Les économies ainsi générées sont estimées à plusieurs centaines de milliers d'euros. 

Le site sur lequel sera construit la plateforme logistique - Radio France
Le site sur lequel sera construit la plateforme logistique © Radio France - Raphaël Cann

Pour obtenir suffisamment d'espace pour construire ces 5000 mètres carrés d'entrepôt, l'usine a pu compter sur la municipalité de Castanet-Tolosan et de son mère Arnaud Lafon. "Il a fallu qu'on aille solliciter les entreprises voisines en leur demandant d'abandonner leurs terrains au profit de l'entreprise Coca-Cola." explique-t-il. "En échange, la collectivité s'engageait à construire des bâtiments neufs.

La commune de Castanet-Tolosan s'est engagée également à renoncer à la taxe foncière sur ces bâtiments pendant 5 ans. "Notre communauté d'agglomération et notre commune a déboursé pas moins de 2 millions d'euros pour mener à bien ce projet" résume l'élu. En montant de taxes foncières, l'usine Coca-Cola rapport autant que 150 ménages à la commune.