Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'usine LM WindPower de Cherbourg officiellement inaugurée

-
Par , France Bleu Cotentin

A Cherbourg, l'usine LM WindPower, qui construit depuis un an les plus grandes pales d'éoliennes au monde, a été inaugurée ce mercredi en présence de la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher, et de nombreux élus locaux.

L'inauguration s'est déroulée en présence des élus locaux et de la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher
L'inauguration s'est déroulée en présence des élus locaux et de la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher © Radio France - Mahaut de Butler

Cherbourg-en-Cotentin, France

Face à un parterre d'employés de LM WindPower en polo bleu, les élus locaux évoquent le pari que fut l'installation de l'entreprise dans le Cotentin. "Notre audace d'hier est récompensée, " se félicite Marc Lefèvre, président du conseil départemental de la Manche. Le maire de Cherbourg, Benoît Arrivé, renchérit : "Cherbourg-en-Cotentin est, comme nous l'espérions, en train de devenir le démonstrateur du mix énergétique français. Du nucléaire jusqu'à l'hydrogène, en passant bien entendu par les énergies marines renouvelables."  

Retard français dans l'éolien en mer

Pourtant, tous le rappellent, la France a pris du retard en la matière. Le permis de construire pour le premier parc éolien en mer français a été délivré en 2008. A l'époque, Hervé Morin était au gouvernement. "Il aura fallu à la France plus de  douze ans entre la première décision gouvernementale et la mise en oeuvre de ces décisions," regrette le président de la région Normandie. 

Aujourd'hui, les travaux doivent encore commencer, alors que d'autres pays sont bien plus avancés. Le délai s'explique notamment par des verrous réglementaires et des recours en justice, ainsi qu'un certain manque de soutien pour la filière.

Déjà du travail pour les cinq prochaines années

Mais les choses changent doucement. Un parc éolien en mer va s'ériger au large des côtes normandes. A Saint-Nazaire comme à Cherbourg, des morceaux d'éoliennes se construisent. Les pales de LM WindPower vont d'ailleurs fournir le plus grand parc éolien offshore au monde, au large des côtes anglaises, ainsi que des parcs au Etats-Unis. Du travail pour les cinq ans à venir à l'usine, selon la direction. 

La fameuse pale de 107 mètres de long dans l'usine de LM WindPower à Cherbourg. - Radio France
La fameuse pale de 107 mètres de long dans l'usine de LM WindPower à Cherbourg. © Radio France - Mahaut de Butler

Célébrer des créations d'emplois

Le PDG de GE Renewable Energy, dont LM est une filiale, a dit sa "fierté" de voir l'usine se développer, et d'être l'entreprise qui "lance l'éolien offshore français." Jérôme Pécresse a également avoué sa satisfaction "après des mois où GE a fait la une sur des sujets douloureux de restructuration dans des filières plutôt en décroissance du monde de l'énergie, de célébrer des créations d'emploi, par GE, sur le territoire français, sur des métiers en croissance." LM WindPower est déjà à l'origine de plus de 250 postes à Cherbourg et 40 sont encore à pourvoir d'ici la fin de l'année, dans le cadre du plan de recrutement lancé à la rentrée. A moyen terme l'usine devrait employer 550 personnes.

Redorer l'image de l'industrie

Ce nouveau dynamisme de l'industrie dans le secteur des énergies renouvelables réjouit la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher : "pour la première fois en cinquante ans, nous pouvons construire une filière d'énergie décarbonnée, exportatrice et compétitive.

L'usine LM WindPower de Cherbourg emploie déjà plus de 250 personnes. - Radio France
L'usine LM WindPower de Cherbourg emploie déjà plus de 250 personnes. © Radio France - Mahaut de Butler

Seul point noir, la difficulté de recrutement. "Aujourd'hui, l'industrie n'attire pas suffisamment de talents parce que tout le monde imagine que l'industrie, ce sont des fermetures d'usine", déplore Agnès Pannier-Runacher. Elle prend donc l'exemple de LM WindPower, où de nombreux employés ont un passé dans des secteurs complètement différents, pour affirmer : "aujourd'hui, tout le monde peut devenir un industriel." Reste donc à améliorer l'attractivité de ces métiers, et celle du territoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu