Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'usine PSA de Charleville-Mézières récupère la chaleur de ses fours pour se chauffer

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu
Les Ayvelles, France

L'usine PSA de Charleville-Mézières va économiser le tiers de sa facture de gaz en récupérant la chaleur de ses fours. Deux sont déjà équipés. Le dispositif sera étendu d'ici le mois d'octobre.

Le site PSA de Charleville-Mézières
Le site PSA de Charleville-Mézières - PSA

L'usine PSA de Charleville-Mézières avait déjà équipé 9 de ses fours d'un dispositif permettant de récupérer la chaleur afin de l'injecter dans le réseau urbain qui dessert plusieurs quartier de Charleville-Mézières. Cette fois, PSA a choisi de réutiliser la chaleur en interne pour préchauffer ses propres bâtiments. Avant, la chaleur dégagée par les fours s'envolait dans l'atmosphère. 

Le tiers de la facture de gaz économisé 

Après Metz-Trémery, c'est la deuxième usine du groupe à se lancer dans ce système gagnant-gagnant. Deux premier fours sont équipés et alimentent déjà le réseau de chaleur interne. D'ici le mois d'octobre, le dispositif sera étendu à d'autres fours, "ce qui permettra de préchauffer l'air de la moitié des bâtiments industriels du site et d'économiser 250 000 euros de gaz par an, soit près du tiers de la facture", calcule Vincent Jauniaux, le pilote énergie de PSA Charleville-Mézières.  

Vincent Jauniaux, le monsieur "Energies" de PSA Charleville-Mézières
Vincent Jauniaux, le monsieur "Energies" de PSA Charleville-Mézières - Stéphane Beauboucher / PSA

Financièrement le projet ne coûte rien à PSA puisque la loi oblige les producteurs d'énergie à s'engager dans les économies d'énergie. C'est donc EDF qui a financé cette opération à 800 000 euros, via l'achat de certificat d'économies d'énergie.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu