Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stellantis ex-PSA à Sochaux

Sochaux : l'usine Stellantis à l'arrêt du 28 au 30 juin

La crise des semi-conducteurs continue de frapper la production à l'usine Stellantis de Sochaux. On apprend ce jeudi 24 juin que les systèmes 1 et 2 seront à l'arrêt du lundi 28 au mercredi 30 juin prochain. Ça avait été le cas fin mai pendant une semaine. Plus de 3.500 salariés sont concernés.

Des Peugeot 308 sur la chaîne de montage de l'usine du constructeur automobile PSA de Sochaux en octobre 2017.
Des Peugeot 308 sur la chaîne de montage de l'usine du constructeur automobile PSA de Sochaux en octobre 2017. © Radio France - Maxppp Lionel VADAM

Pas de séance de travail pendant trois jours à l'usine Stellantis de Sochaux du lundi 28 au mercredi 30 juin prochain. Les systèmes 1 et 2 sont à l'arrêt complet à cause de la pénurie mondiale de semi-conducteurs qui paralyse l'ensemble de l'industrie automobile depuis le début de la crise sanitaire.

3.500 salariés ne vont donc pas pouvoir prendre leur poste, exception faite de l'équipe de nuit ferrage et peinture, qui reprendra le travail mercredi soir. A la fin du mois de mai dernier, la production avait déjà été arrêtée de pendant une semaine complète, avant de reprendre dans l'incertitude pour les ouvriers

11.200 véhicules n'ont pas été produits en mai chez Stellantis à Sochaux

Les syndicats dénonçaient alors une situation stressante pour les salariés et estimaient que la manière de faire de Stellantis pourrait être améliorée : "Ce qu'on demande, c'est d'arrêter de faire du stop and go tout le temps. Pour nous, il vaut mieux stocker les pièces et produire sur une semaine et ensuite voir ce qu'il se passe. Ce que l'on voit nous, c'est le stress des salariés à ne pas savoir quand ils vont travailler", explique Force Ouvrière. 

Rien que pour le mois de mai, ce sont près de 11.200 véhicules qui n'ont pas été produits sur le site de Stellantis à Sochaux. En avril, le système 1, qui produit la 308, avait été à l'arrêt complet pendant quatre semaines. Pour reprendre son activité, il avait été décidé d'installer des compteurs analogiques sur les 308. Une partie des salariés avaient alors basculé sur le système 2, qui produit les SUV (3008, 5008). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess