Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Banque Alimentaire célèbre ses 35 ans d'existence à Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

A Châteauroux, de nombreuses animations cet après-midi place de la république cet après-midi à l'occasion des 35 ans de la Banque Alimentaire Des ateliers cuisine et aussi des tables rondes sur le thème du mécénat dans une période délicate pour l'aide alimentaire.

Henri Gaignault, président de la Banque Alimentaire de l'Indre
Henri Gaignault, président de la Banque Alimentaire de l'Indre © Radio France - Régis Hervé

Châteauroux, Indre, Centre-Val de Loire, France

L'antenne de la Banque Alimentaire de l'Indre à Châteauroux est l'une des plus anciennes de France mais pour qu'elle se maintienne, il va falloir faire des efforts. Entre problèmes budgétaires et scandales alimentaires, c'est donc un 35e anniversaire agité pour l'association. Des problèmes engendrés par des décisions politiques côté et des tromperies sur la marchandise côté sanitaire. 

Cependant pour Henri Gaignault la Banque Alimentaire se porte "malheureusement" bien : " Les besoins sont de plus en plus importants. 400 tonnes de denrées soit 820.000 repas sont distribués chaque année dans l'Indre. La logistique dans nos territoires ruraux est plus compliquée il y a beaucoup de transport". Depuis juin, en plus de l'épicerie sociale du Boischaut Sud, un camion circule en zone rurale pour aller aider ceux qui ne peuvent pas venir jusqu'au centre à Châteauroux.

Certaines populations sont de plus en plus fragiles : " Il y a de plus en plus de jeunes, des travailleurs précaires et puis des personnes âgées à faible revenu." 

Aides européennes et mécénat menacés

Un sujet d'inquiétude la baisse des revenus " On ne sait pas encore mais les aides européennes pourraient baisser de 30%." Quant au mécénat en France il serait aussi menacé la défiscalisation des dons pourrait passer de 60% à 35% "ça n'a plus aucun intérêt pour les gens et ça c'est un sujet d'inquiétude". Les subventions locales sont également moins larges que par le passé.   Concernant les scandales alimentaires (steaks hachés sans viande et poulets gonflés à l'eau : "On a été concernés chez nous mais on a eu la chance de ne pas distribuer les steaks avaient un tel aspect qu'on les a laissé de côté. Ils ne sont pas impropres à la consommations mais c'était de la fraude. Il n'y avait que du gras pas de viande.  Les poulets ont été gardé en réserve, finalement ils sont consommables mais il y a un problème de qualité". 

La Banque Alimentaire célèbre tout l'après-midi les 35 ans de l'association, place de la République, à Châteauroux. 

Choix de la station

France Bleu