Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Banque alimentaire garnit ses stocks grâce à sa grande collecte annuelle

samedi 26 novembre 2016 à 16:52 Par Esteban Pinel, France Bleu Sud Lorraine

Pendant deux jours, vendredi 25 et samedi 26 novembre, la Banque alimentaire a procédé à sa grande collecte annuelle dans les magasins. En Meurthe-et-Moselle, 125 tonnes avaient été récoltées l'an dernier. Près de 10 % de besoins en augmentation.

Plus de 1.000 bénévoles sont mobilisés dans le département.
Plus de 1.000 bénévoles sont mobilisés dans le département. © Radio France - Esteban Pinel

Nancy, France

La Banque alimentaire a réalisé sa 33e collecte annuelle dans les magasins, vendredi 25 et samedi 26 novembre, pour récolter des dons de clients. L'an dernier, 1,9 millions de personnes ont bénéficié de repas concoctés grâce aux dons. Quelque 12.500 tonnes au total.

À Nancy et dans sa région, plus de 1.200 bénévoles, vêtus de leur gilet orange, ont investi 80 grandes surfaces. L'année dernière, la collecte avait rapporté 125 tonnes. Dans les Vosges, on avait recensé 20 tonnes. Un chiffre qui devrait être stable cette année.

La collecte a subvenu à 8 % de nos besoins l'an passé. On espérait 10 %. Nous rencontrons de plus en plus de personnes en difficulté, des jeunes, mais familles monoparentales, ainsi que des personnes âgées. Un accompagnement alimentaire permet d'alléger leur budget." Geneviève Pupil, président de la délégation départementale de la Banque alimentaire.

La Banque alimentaire profite aussi de dons de l'Union européenne (à hauteur de 17 %) et des invendus de la grande distribution. "Nous sommes en banque sans argent", rigole Geneviève Pupil.

10.600 repas ont été distribués par jour, en moyenne, dans le département l'an dernier. Il en faudra sans doute plus en 2017. À conditions que les donations suivent...