Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La brasserie Uberach se lance dans le whisky : "les Ecossais se posent des questions !"

vendredi 5 mai 2017 à 10:57 Par Clément Lacaton, France Bleu Alsace

Eric Trossat, gérant et fondateur de la brasserie Uberach, située dans le Val de Moder, était l'invité de France Bleu Alsace ce vendredi à 7h40.

Visite guidée de la micro-brasserie Uberach (archives)
Visite guidée de la micro-brasserie Uberach (archives) © Maxppp -

Uberach, France

Uberach voit les choses en grand. La petite brasserie artisanale s'est agrandie cette semaine. Mercredi, elle a acquis de nouveaux terrains. Pourquoi acheter ces parcelles ? Pour se lancer dans le whisky, pardi ! Et pourquoi cette idée ? Réponse d'Eric Trossat, le fondateur de la brasserie Uberach, notre invité ce vendredi à 7h40.

  - Aucun(e)
-

"C'est un produit très complémentaire, le prolongement de la bière, explique-t-il. Pour faire du whisky on utilise exactement la même matière première, on fait à la base quelque chose qui ressemble à de la bière, sauf qu'on ne l'aromatise pas, on ne l'épice pas avec du houblon, ensuite on distille et à la sortie on en récupère une eau de vie de malt à 65-70° d'alcool. On met ensuite à vieillir en fûts et au bout de trois ans, ça s'appelle un whisky !"

Les Français premiers consommateurs en Europe

"Depuis l'an dernier, je me suis associé avec un ami pour monter une distillerie, poursuit-il, pas dans la région mais dans l'Oise. Je lui fournis toute la matière pour faire du whisky. Le but étant prochainement de monter un chai à Uberach pour faire le vieillissement dans nos locaux, ainsi que la mise en bouteilles."

Trois producteurs de whisky à Uberach, 1.000 habitants

Les Français sont les premiers consommateurs en Europe, mais la plupart des bouteilles proviennent de l'étranger.

Il y a 20 ans on avait juste un petit distillateur en Bretagne. Aujourd'hui on est déjà 40 en France."

Produire local est donc une priorité : "Il y a 20 ou 30 ans il n'y avait pas de brasseries artisanales en France, aujourd'hui il y en un millier. Et dans le whisky c'est exactement la même chose, il y a 20 ans on avait juste un petit distillateur en Bretagne. Aujourd'hui on est déjà 40 en France." Dont trois à Uberach, mille habitants... "Les Ecossais sont en train de se poser des questions!", plaisante-t-il. On risque de les devancer..."

Uberach, la future capitale française du whisky ?