Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La CAF des Deux-Sèvres expérimente une nouvelle méthode pour apprendre le français

-
Par , France Bleu Poitou

C'est une méthode innovante pour apprendre le français. La "méthode Solodou" est expérimentée par la CAF des Deux-Sèvres pour aider les allocataires étrangers.

Ousmane Bah est le fondateur de la méthode Solodou. D'origine guinéenne, il est arrivé en France en 2014
Ousmane Bah est le fondateur de la méthode Solodou. D'origine guinéenne, il est arrivé en France en 2014 © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

La méthode Solodou, c'est 34 leçons pour apprendre à lire et à écrire les français. Elle combine une plateforme en ligne, un manuel de lecture-écriture et un cahier d'activités. Alphabet, accents, ponctuations... les fondamentaux sont classés en petits chapitres, accompagnés d'aide audio, de vidéos ou d'images. Cette méthode, on la doit à Ousmane Bah, Guinéen arrivé en France en 2014. Il vit depuis en région parisienne.

La CAF des Deux-Sèvres a choisi de l'expérimenter avec une vingtaine de migrants volontaires. "La méconnaissance du français freine dans les démarches. Les personnes ne connaissent pas forcément les prestations, ne sont pas forcément capables de remplir les formulaires", fait remarquer Angéline Godet, directrice adjointe de la CAF des Deux-Sèvres.

Apprendre le français sur son ordinateur ou son smartphone

Le principal avantage de cette méthode pour son créateur, c'est l'autonomie. Le nom Solodou vient d'ailleurs de là. "Solo" veut dire "seul" en italien et "Dou" c'est pour l'anglais "do" qui veut dire "faire", explique Ousmane Bah. La web application peut s'ouvrir sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone

Un bon complément au cours de français dispensés par exemple dans le cadre du contrat d'intégration républicaine. "Mais les personnes n'ont pas forcément l'opportunité ou n'osent pas ouvrir la porte des structures. Quand on cherche un logement, un travail, ce n'est pas non plus toujours facile de dégager du temps pour aller aux cours. Là, la personne peut apprendre à son rythme, dans les transports, quand elle le souhaite", fait remarquer Angéline Godet, directrice adjointe de la CAF des Deux-Sèvres.

L'expérience va durer neuf mois. Si elle est satisfaisante, la CAF pourrait l'étendre à d'autres publics qui ont du mal à lire et à écrire. Et Angéline Godet de rappeler que "l'illettrisme touche 12% de la population dans les Deux-Sèvres".

Choix de la station

France Bleu