Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La CAF du Nord rattrape progressivement son retard promet son directeur général

-
Par , France Bleu Nord

Alors que la caisse d'allocations familiales du Nord cumule trois mois de retard sur certains dossiers, son directeur général, Luc Grard, était l'invité de France Bleu Nord ce jeudi matin. Selon lui, la CAF fait l'objet d'un afflux de demandes lié à l'élargissement de de la prime d'activité.

La CAF du Nord à Lille
La CAF du Nord à Lille © Maxppp - Sébastien JARRY

La CAF (Caisse d'allocations familiales) du Nord est débordée en cette rentrée 2019 : certains dossiers déposés mi-juin commencent seulement à être traités. Pour les bénéficiaires des aides aux logements, et notamment les étudiants, cela se traduit par des retards jusqu'à trois mois. Luc Grard, le directeur général de la CAF du Nord, était l'invité de France Bleu Nord ce jeudi.

"La bonne nouvelle c'est qu'en trois semaines, nous avons gagné un mois de délai" se félicite Luc Grard ce jeudi sur France Bleu Nord. "Actuellement 90% des dossiers sont traités avec maximum deux mois de retard". Pour expliquer ce retard, le directeur général de la CAF du Nord rappelle d'abord que 600 000 familles sont traités par les services, ce qui fait de la Caisse du Nord la plus importante de France. Par ailleurs, "il y a eu un afflux de dossier entrant à cause notamment de l'élargissement de la prime d'activité" explique Luc Grard. 

Retour à la normale d'ici deux mois ?

Alors que les syndicats, et notamment la CGT, pointent du doigt un manque de moyens, Luc Grard rappelle que la CAF du Nord embauche chaque année au printemps. "Une quarantaine de personnes sont en cours de formation car il faut douze mois pour être formé" précise-t-il.

Quand peut-on espérer un retour à la normale ? "Nous serons prudent, nous mettons en place des mesures pour faire en sorte que dans les deux mois qui viennent nous revenions à un niveau normal c'est-à-dire au pire en moyenne six jours de retard" affirme Luc Grard, directeur de la CAF du Nord, invité de France Bleu Nord. 

Réécoutez l'interview de Luc Grard, directeur général de la CAF du Nord

Choix de la station

À venir dansDanssecondess