Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La CAF va rechercher les familles qui ne réclament pas leurs prestations

jeudi 9 novembre 2017 à 10:39 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Un Français sur trois ne réclame pas les aides sociales auxquelles il a droit. Les Caisses d'allocations familiales vont lancer d'ici la fin de l'année une recherche au niveau national pour les identifier.

La Caf va rechercher les familles qui passent à côté de leurs prestations
La Caf va rechercher les familles qui passent à côté de leurs prestations © Maxppp - Vincent Isore

La Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf) s'apprête à lancer une vaste recherche, sur tout le territoire, pour identifier les allocataires qui passent à côté d'aides sociales auxquelles ils ont droit a révélé ce mercredi, Europe 1.

210 euros par mois pour les allocataires concernés

Une première expérimentation menée il y a quelques mois en Gironde, à partir d'un échantillon représentatif de plusieurs centaines de familles, a révélé que 12% des familles ne faisaient pas valoir la totalité de leurs droits, par manque d'informations ou par crainte de s'embarquer dans des démarches trop lourdes. En moyenne, la récupération de ces droits a rapporté 210 euros par mois aux familles qui en ont fait la demande.

D'après le Secours catholique, qui publie ce jeudi son rapport annuel sur la pauvreté, 31% des ménages français ou étrangers éligibles aux allocations familiales ne touchent pas les prestations auxquelles ils peuvent prétendre.

Selon l'Observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore), 36% des personnes qui ont droit au revenu de solidarité active (RSA socle) n'effectuent pas les démarches pour le percevoir. Au total, les aides non réclamées représenteraient un manque à gagner d'environ 10 milliards d'euros par an pour des milliers de familles de l'Hexagone.

Des milliers de fichiers passés au crible

Pour les identifier, les pouvoirs publics vont utiliser la même technique que celle qui permet, depuis plusieurs années, aux CAF, de traquer les fraudeurs aux allocations : le data mining ou exploration de données. Une méthode qui permet de passer au crible des milliers de fichiers.

Ce ciblage pourrait être étendu à d'autres fichiers, par exemple celui de Pôle Emploi, afin de repérer les allocataires qui passeraient à côté de l'une des prestations versées par les Caf.