Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La cancoillotte pourrait obtenir son label européen cette année

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu

La cancoillotte pourrait obtenir le label IGP, indication géographique protégée, d'ici la fin de l'année. Les derniers détails du dossier vont être envoyés dans quelques jours par l'association de promotion du fromage franc-comtois. Un gage de qualité pour les consommateurs et les producteurs.

La cancoillotte en pleine fabrication.
La cancoillotte en pleine fabrication. © Maxppp - SIMON DAVAL

Franche-Comté, France

La cancoillotte deviendra-t-elle bientôt aussi célèbre que le morbier et le comté? C'est en tout cas ce qu'espèrent les producteurs régionaux du fromage à pâte fondue. Réunis au sein d'une association, l'association de promotion de la cancoillotte, ils ont lancé il y a six ans la procédure pour obtenir le label IGP, indication géographique protégée. Un label européen qui garantit la provenance géographique d'un produit. Un label qui pourrait bien être décroché cette année. Les derniers détails du dossier vont être envoyés d'ici quelques jours, pour une réponse cet été, en France, et sans doute à l'automne pour l'Europe. 

Le but au départ était d'augmenter les volumes produits"

" Nous sommes en train de finaliser les derniers détails du cahier des charges" explique Hervé Bulabois, directeur d'une fromagerie en Haute-Saône, et membre de l'association. "Le but au départ était d'augmenter les volumes produits, car nous constations une baisse d'année en année, et, depuis que nous avons véritablement lancé la procédure, le courant s'est inversé. Nous avons même dépassé cette année les 5000 tonnes de cancoillotte produites. Le but désormais est de se faire connaitre grâce au label, d'aller chercher des volumes et donc des consommateurs à l'extérieur de la Franche-Comté".

Gage de qualité pour le consommateur

"Ça ne pourra être que bénéfique" renchérit Nicolas de Potter, commercial au sein de la fromagerie Lehmann à Vieux-Charmont: "ça va mettre un gros coup de projecteur sur le produit, donc ça va permettre à la cancoillotte de se faire connaître partout en France et puis c'est un gage de qualité et de rigueur pour les consommateurs car il y a un cahier des charges très strict".

La zone géographique de l'IGP comprendra toute la Franche Comté et quelques communes de départements limitrophes. Cela concerne une vingtaine de producteurs.

Choix de la station

France Bleu