Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La centrale nucléaire du blayais bientôt repartie pour 10 ans de plus

-
Par , France Bleu Gironde

La centrale girondine, qui fait partie des plus anciennes de France, va subir dès l'année prochaine de gros travaux destinés à prolonger sa durée de vie de 10 ans. Son directeur Séverin Burési assure que la sécurité des installations sera au cœur de ce programme.

La centrale nucléaire du blayais
La centrale nucléaire du blayais © Maxppp - Maxppp

Blaye, France

France Bleu Gironde : En quoi vont consister ces travaux qui auront lieu à la centrale à partir de l'année prochaine?

Séverin Burési : Ce programme industriel d'1 milliard d'euro investis sur 10 ans et baptisé Grand Carénage, va consister à mener des travaux de modification de la centrale pour renforcer encore le niveau de sécurité de nos 4 réacteurs. Ils devront nous amener à produire en toute sûreté au moins 10 ans de plus après les visites décennales qui auront lieu de 2022 à 2025.

Ces travaux étaient-ils prévus ou sont-ils liés aux problèmes importants de soudure détectés mi septembre par EDF notamment sur 2 des réacteurs du blayais?

S.B.: Ces travaux étaient prévus de longue date. Ils visent à la centrale du blayais comme dans les autres centrales françaises, à renforcer le niveau de sûreté de tous nos réacteurs.

La centrale du blayais peut tout à fait supporter 10 ans de plus, sachant qu'elle fait déjà partie des plus anciennes?

S.B.: La centrale du blayais a aujourd'hui un très bon niveau de sûreté. C'est notre permis de produire, pour nous les exploitants de la centrale. Et ce programme Grand Carénage va permettre de renforcer le niveau de sécurité de l'ensemble de nos installations pour pouvoir fonctionner 10 ans de plus. 

Vous avez à cœur que ces travaux aient des retombées économiques locales. Comment allez vous vous y prendre?

S.B. : La principale retombée, ce sera en termes d'activité, puisque ces travaux vont créer de l'emploi. Ce sera probablement 600 embauches qui seront réalisées dans le cadre de ce programme et nous aurons à cœur de recruter localement. Pour cela nous avons déjà mis en place un programme de formation en partenariat avec les collectivités locales et les acteurs économiques du territoire.

Choix de la station

France Bleu