Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Bretagne, la CFDT recense les difficultés des salariés en cette rentrée de crise sanitaire

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Difficultés économiques, télétravail, protocole sanitaire : les salariés peuvent exposer leurs problèmes aux stands disposés par la CFDT partout en France, y compris en Bretagne.

De nombreuses entreprises ont recours au télétravail pour faire face au confinement lié au  coronavirus
De nombreuses entreprises ont recours au télétravail pour faire face au confinement lié au coronavirus © Radio France - Olivier Duc

Il y a des rencontres programmées dans toute la France, notamment en Bretagne, et particulièrement 14 dans le Finistère, jusqu'à jeudi. La CFDT veut rencontrer les salariés et analyser cette rentrée au travail sur fond de crise sanitaire. "La Covid a changé tout un tas de choses dans _le travail, les conditions de travail, la fragilité de l'emploi_", souligne Fédéric Huon, secrétaire général de la CFDT dans le Finistère.

Il s'agit d'échanger sur plusieurs problématiques, déjà remontées au cours de ces derniers mois : "La première, c'est la sécurité du travail, les inquiétudes sur la baisse d'activité, sur la reconversion professionnelle, les droits à l'assurance chômage."

Difficultés dans les transports

Car plusieurs entreprises inquiètent : Le projet de fermeture de la base Hop! de Morlaix, les difficultés de la Brittany Ferries, les aéroports, mais aussi "des choses qu'on voit moins, des salariés de FJ autocars (à Châteaulin), ce qu'on appelle les cars Macron , Blablabus dont l'activité a fortement peiné".

Le télétravail n'est pas pérennisé

Les conditions de travail inquiètent aussi : "On a plus de questionnements sur le recours à l'activité partielle, le télétravail. On l'a constaté au moment du confinement, l'activité l'imposait... Mais l'activité industrielle en est quasiment exclue en dehors des fonctions support, les parties administratives, l'encadrement. Il y a eu un certain recul, souvent les employeur l'ont pris comme une organisation pour écrêter les effets du confinement mais pas comme un mode d’organisation pérenne alors que pour la CFDT, il doit le devenir."

La CFDT n'a plus beaucoup de demandes sur le protocole sanitaire : "Le fait que le masque est porté de manière générale y compris dans l'espace public devient une norme au travail. Les protocoles sanitaires ont été mieux maîtrisés entre le mois de mai et maintenant, c'est devenu _une habitude de travailler dans ces conditions-là._"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess