Économie – Social

La CFDT et FO dénoncent le manque de personnel à l'hôpital de Privas

Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 26 janvier 2017 à 11:11

Une quarantaine de personnes s'est rassemblée devant l'hôpital de Privas
Une quarantaine de personnes s'est rassemblée devant l'hôpital de Privas © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Les deux syndicats dénoncent le manque de personnel et le management jugé autoritaire de la direction.

La CFDT et Force Ouvrière appellent les agents de l'hôpital de Privas à cesser le travail une heure par jour jusqu'à vendredi entre 14H15 et 15H15. Dans le collimateur des syndicats : le manque de personnel qui oblige la direction à rappeler du personnel soignant sur ses RTT ou sur ses congés. Ils dénoncent également un management très autoritaire qui perturbe les négociations.

La direction veut mettre en place de nouvelles organisations

Le directeur Frédéric Lecenne explique que le service rendu aux patients est perfectible avec justement de nouvelles organisations plus efficaces. Il faut dire que l'hôpital de Privas est en difficulté financière: il accusait un déficit de 2,7 millions d'euros en 2015, 1,8 million en 2016. De plus, son activité est en baisse.