Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La CGT à la conquête de nouveaux adhérents lance une campagne de promotion jusqu'à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Des immenses panneaux ont été déployés dans la plupart des villes de France dont Limoges. C'est la nouvelle campagne nationale lancée par la CGT. Une campagne de grande ampleur qui tombe à pic au moment où le syndicat a remis les pendules à l'heure sur son nombre d'adhérents.

L'une des affiches de promotion de la CGT déployée à la périphérie de Limoges
L'une des affiches de promotion de la CGT déployée à la périphérie de Limoges © Radio France - Françoise Ravanne

Après avoir démenti, chiffres à l'appui, l'information du canard enchaîné qui affirmait cette semaine que la CGT avait perdu 34 % de ses adhérents, le syndicat fait sa promotion. Plus précisément c'est la branche SAP (service à la personne) qui lance cette campagne publicitaire dans toutes les grandes villes de France et bien sûr à Limoges le berceau de la CGT. "Les salariés qui travaillent dans le secteur du service à la personne sont isolées dans les régions, et ne connaissent pas forcément leur convention collective, c'est pourquoi nous voulons les toucher et leur faire connaître leurs droits" explique Stéphane Fustec le représentant national du SAP-CGT. "Le but de cette campagne est aussi de gagner en notoriété" ajoute t-il.

Une année compliquée reconnait l'union CGT en Haute-Vienne

Une campagne de promotion qui devrait plutôt faire du bien à la CGT. En Haute-Vienne, si le nombre d’adhérents reste stable en 2017, ils sont environ 5.500, l'année qui vient de s'écouler n'a pas été des plus faciles reconnait  Arnaud Raffier, le secrétaire de l'union départementale. "Il y a eu un acharnement contre notre syndicat" explique t-il pour justifier la perte de majorité dans le secteur privé, "et l'élection d'Emmanuel Macron n'a rien arrangé". Il reconnait aussi que ça a été compliqué de mobiliser les gens lors des manifestations dans la rue contre la loi travail. "Mais nous allons continuer à nous faire entendre dans les entreprises secteur par secteur, à nous de convaincre les salariés" explique encore Arnaud Raffier.

La campagne d'affichage qui se décline en 14.000 panneaux dans toute la France coûte 400.000 euros au syndicat mais au SAP CGT on espère des retombées pour démarrer au mieux la nouvelle année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess