Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La CGT appelle les salariés à se mobiliser en Centre-Val de Loire contre les suppressions d'emplois

-
Par , France Bleu Berry

Les mauvaises nouvelles pour l'emploi se multiplient ces derniers jours en Berry comme partout dans la région. Cela ne devrait pas s'arranger dans les prochains mois redoute la CGT qui appelle les salariés à la mobilisation pour défendre leurs emplois, et leurs acquis.

La CGT appelle à se mobilier
La CGT appelle à se mobilier © Maxppp - Maxppp

Makeen Energy, Liberty Wheels, La Halle : les entreprises en difficultés sont nombreuses en ce moment en Berry, comme partout en France. Alors que les chiffres du chômage pour le mois de mai sont dévoilés ce jeudi, la CGT s'attend à beaucoup de casse encore dans les semaines à venir et notamment sur le deuxième semestre 2020. Pour Philippe Cordat, le secrétaire régional du syndicat en Centre-Val de Loire, "il n'y a pas d'autre alternative que la mobilisation des salariés, à chaque fois qu'on accepte des reculs sociaux, que ce soit sur le temps de travail, sur les effectifs par des plans de licenciement déguisés sous différentes formes, ou la remise en cause des congés et des salaires, cela termine par des drames." 

Philippe Cordat fait le point sur la situation en Centre-Val de Loire

"Tant que les salariés ne comprendront pas qu'il y a nécessité d'agir ensemble pour d'autres alternatives, d'autres choix, y compris les petites entreprises, petits artisans et petits commerçants, nous en sortirons pas de cette logique infernale" estime Philippe Cordat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu