Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La CGT Énergie a privé d’électricité plusieurs entreprises pendant plus de cinq heures ce jeudi

jeudi 30 novembre 2017 à 18:25 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère et France Bleu

La CGT Énergie a privé de courant plusieurs entreprises ce jeudi, pendant plus de cinq heures. Le syndicat veut peser sur les négociations salariales en cours. Les immeubles des chaînes TF1, Canal plus et BFMTV ont été ciblés, ainsi que des centrales nucléaires et des entreprises aéronautiques.

L'immeuble de la chaîne TF1 a été privé d'électricité pendant une partie de la journée ce jeudi.
L'immeuble de la chaîne TF1 a été privé d'électricité pendant une partie de la journée ce jeudi. © AFP - Kenzo TRIBOUILLARD

La CGT Énergie a mené plusieurs actions coup de poing ce jeudi, à partir de 10 h. En Île-de-France, les chaînes de télévision TF1, Canal plus et BFMTV ont partiellement été privées de courant : le poste source de Boulogne-Billancourt qui alimente l'Ouest Parisien a été bloqué. L'action s'inscrit dans un mouvement national pour réclamer des augmentations de salaires pour les agents d'Endedis (Ex-ERDF). La diffusion des chaînes n'a pas été perturbée grâce aux systèmes de secours, mais des salariés de Canal plus ont indiqué ne plus avoir d'ascenseur, de lumière ou de chauffage.

Des entreprises de l'aéronautique visées en Gironde

En Gironde, ce sont des entreprises du secteur aéronautique qui ont été ciblées. À Bordeaux, deux géants de l'aéronautique ont été visés. "Nous avons coupé le courant du site Hérakles (Le Haillan) depuis 10h ce jeudi", a affirmé Sébastien Saint-Pasteur. Le responsable CGT Énergie en Nouvelle-Aquitaine a aussi affirmé que l'une des deux sources d'alimentation du site EADS-Astrium à Saint-Médard-en-Jalles était également coupée. La direction d'Hérakles a précisé que cette coupure n'a eu aucune conséquence sur la production du site.

Des "baisses de charges" dans plusieurs centrales nucléaires

La CGT Énergie a également indiqué à franceinfo avoir effectué "des baisses de charges" électriques sur trois centrales nucléaires : le Bugey (Ain), Saint-Alban (Isère), Cruas (Ardèche). En Isère, un site pétrochimique a été touché : l'entreprise Vencorex sur son site du Pont-de-Claix et une papeterie, celle de Vizille appartenant au groupe Vicat.

Le syndicat assure vouloir reconduire de nouvelle actions "plus fortes" la semaine prochaine.