Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La CGT Goodyear bloque lundi l'accès au dépôt de l'usine à Amiens Nord

dimanche 17 novembre 2013 à 21:50 - Mis à jour le lundi 18 novembre 2013 à 17:40 Par Vincent Delorme et Thibault Maisonneuve, France Bleu Picardie

Plusieurs dizaines de salariés de Goodyear ont bloqué lundi l'accès au dépôt de l'usine dans la zone industrielle Amiens Nord, à l'appel de la CGT, alors que les ouvriers étaient convoqués à une réunion d'information sur les possibilités de reclassement. Une réunion dont le syndicat majoritaire ne veut pas entendre parler. Une opération escargot a ensuite été menée. L'action se poursuit mardi.

Les salariés de Goodyear devant l'usine d'Amiens Nord le 3 juin 2013
Les salariés de Goodyear devant l'usine d'Amiens Nord le 3 juin 2013 © Haslin - Maxppp

Les salariés de Goodyear ont mené lundi une nouvelle série d'action contre la fermeture de leur usine. Ils ont bloqué à partir de 6h du matin le dépôts de pneus et empêché les camions d'entrer et de s'approvisionner.

Jusqu'à 200 salariés se sont rassemblés à l'appel de la CGT et ont brûlé des pneus et des palettes de bois. Le mot d'ordre du syndicat : pas de débordement, pas de casse. 

Des salariés ont ensuite la direction de Boves où une cellule de reclassement gérée par le cabinet parisien Sodie devait se tenir à partir de 8h30.

La CGT dénonce la légitimité de la cellule de reclasseemnt

Cette cellule a pour mission de recevoir les salariés pour les informer sur les indemnités auxquelles ils ont droit, ainsi que sur les possibilités d'embauches dans d'autres usines, une fois le plan social bouclé. Ils ont quitté les lieux vers 15h30 après avoir jeté des oeufs et de la farine sur la façade. 

La CGT conteste la légitimité de la cellule de reclassement. Seules huit personnes se sont rendus à cette première réunion d'information, affirme le syndicat. Des salariés qui n'ont pas voulu monter dans les bus mis à disposition par la direction. 

Les manifestants ont aussi mené une opération escargot entre la Zone industrielle Nord d'Amiens où se trouve l'usine Goodyear et le Pôle Jules-Verne, à Boves, au sud-est de l'agglomération. 

La CGT ne désarme pas à l'issue de cette journée d'action. Les salariés sont appelés à bloquer à nouveau le dépôt de pneus demain mardi dès 5h et à partir de 8h devant le point information conseil de la cellule de reclassement.