Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La CGT Loiret au soutien de ses collègues de Goodyear Amiens ce jeudi

-
Par , France Bleu Orléans
Orléans, France

Deux manifestations CGT sont organisées ce jeudi midi dans le Loiret, l'une à Orléans et l'autre à Montargis, pour soutenir huit anciens salariés de l'usine Goodyear d'Amiens. Début janvier ils ont été condamnés à 9 mois de prison ferme, pour avoir séquestré deux cadres de l'entreprise en 2014.

Une manifestation CGT à l'usine d'Amiens en 2014.
Une manifestation CGT à l'usine d'Amiens en 2014. © Radio France

C'est une première en France sous un gouvernement de gauche ! Le 12 janvier dernier, huit 8 ex-employés de l'usine Goodyear d'Amiens, notamment des syndicalistes, ont écopé de 2 ans de prison dont 9 mois ferme. En janvier 2014 ils avaient retenu deux cadres de l'entreprise durant 30h d'affilée, pour protester contre la fermeture du site picard, effective quelques jours après.

Deux jours de manifestation à Goodyear Amiens, les 6 et 7 janvier 2014.
Deux jours de manifestation à Goodyear Amiens, les 6 et 7 janvier 2014. © Maxppp

"On criminalise l'action syndicale"

Les salariés incriminés ont fait appel du jugement, pour l'instant aucun d'eux n'est en prison et de toute façon leurs peines sont toutes aménageables. Mais pour la CGT, cette décision de justice sans-précédent est inacceptable. Aussi ce jeudi 4 février, plusieurs manifestations sont programmées dans toute la France. Dans le Loiret l'Union syndicale CGT et le Parti Communiste 45 proposent deux lieux de regroupement, à Orléans-Place d'Arc et à Montargis, Place du Patis. Dans les deux cas ce sera de 11h30 à 13h. Les explications d'Aurélio Ramiro, secrétaire départemental de la CGT dans le Loiret.

Pour la CGT-Loiret, "cette décision de justice criminalise l'action syndicale".
Pour la CGT-Loiret, "cette décision de justice criminalise l'action syndicale". © Maxppp

Ecoutez Aurélio Ramiro, sur les modalités des manifestations

"On ne peut pas comparer des syndicalistes à des criminels ou à des terroristes."

Pourtant, l'entreprise Goodyear ainsi que les deux cadres séquestrés avaient renoncé à porter plainte après l'incident. Un accord de fin de conflit avait été trouvé et l'histoire aurait pu en rester là. En fait, c'est le Parquet d'Amiens lui-même, qui a lancé les poursuites. Et ça ça ne passe pas pour les organisations syndicales. Elles dénoncent à la fois "un acharnement judiciaire et une décision politique". Donc en plus de soutenir les ex-Goodyear, les rassemblements de ce jeudi dans le Loiret ont également vocation à défendre les libertés syndicales dans leur ensemble.

Ecoutez Aurélio Ramiro, sur les raisons de la colère

Une pétition, baptisée "L'appel des Goodyear" a été lancée sur internet juste après la condamnation du tribunal d'Amiens, le 22 janvier dernier. Mercredi elle avait déjà récolté plus de 150.000 signatures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess