Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La CGT manifeste à Aulnay-sous-Bois pour "réindustrialiser" les anciens terrains de PSA

-
Par , France Bleu Paris
Aulnay-sous-Bois, France

Environ 150 manifestants ont réclamé ce mercredi la "réindustrialisation" des terrains de l'ancienne usine PSA d'Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Des représentants CGT ont été reçus par le maire de la ville, Bruno Beschizza.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, est venu manifester à Aulnay-sous-Bois
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, est venu manifester à Aulnay-sous-Bois © Radio France - Rémi Brancato

Depuis la fermeture de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois, fin 2013, une partie des 3000 salariés n'a toujours pas retrouvé de travail. Ce mercredi, environ 150 militants CGT ont manifesté dans les rues de la ville, jusque devant la mairie, pour réclamer la réindustrialisation du site. "Trois ans après, [certains anciens salariés] n'ont pas retrouvé de travail, donc c'est important que l'Etat et PSA tiennent leur promesse et réembauchent les salariés qui sont au pôle-emploi" demande Philippe Julien, l'ancien secrétaire CGT de l'usine.

Sur la banderole, brandie notamment par le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, venu soutenir les militants locaux, ce slogan : "terrains PSA + industrie = des milliers d'emplois". "C'est dans l'industrie qu'on crée des richesses dans un pays!" défend Philippe Martinez devant la foule, sur le perron de la mairie d'Aulnay.

"Rien de plus normal qu'on fasse sur cet ancien site industriel... un nouveau site industriel" défend Philippe Martinez

Des projets "pas très clairs" sur l'ancien site PSA pour la CGT

Sur le site, des projets sont déjà en cours: la société du Grand Paris a acheté 35 hectares pour installer un site de maintenance du futur métro du Grand Paris Express. "Pour l'instant on n'y voit pas très clair" s'inquiète Philippe Martinez, estimant qu'il n'y a pas assez d'emplois industriels prévus, en tout cas bien loin des 3000 que comptait le site à sa fermeture.

"Si on ne fait que de se lamenter sur ce qu'il y avait avant, on n'avance pas" rétorque Bruno Beschizza, le maire d'Aulnay-sous-Bois, qui a reçu une délégation de représentants CGT. Il rappelle que ce site de maintenance doit créer 250 emplois, que 500 autres devraient être créés avec une plateforme logistique de Carrefour et que des discussions sont encours pour les 107 hectares restants du site.

Les militants CGT demandent la réindustrialisation

Pour lui l'avenir passe par la formation des jeunes, sur place, aux métiers qui seront créés demain, notamment dans les transports avec l'arrivée du métro. "Il faut former nos plus jeunes qui ont bien souvent une formation en décalage avec les métiers disponibles" assure le maire, qui réclame l'arrivée d'une "académie des métiers du Grand Paris".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess