Économie – Social

La CGT prend la défense des travailleurs saisonniers à Arcachon

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mardi 15 juillet 2014 à 14:47

Thierry Lepaon à Arcachon
Thierry Lepaon à Arcachon © Radio France

Thierry Lepaon, secrétaire Général de la CGT était à Arcachon ce mardi pour lancer la campagne de sa confédération "le travail n'a pas de saison". Une trentaine de militants ont arpentés les rues de la cité balnéaire à la rencontre des commerçants et de leurs salariés saisonniers. La CGT pointe le problème du logement, des heures supplémentaires non payées et des contrats non signés.

Une trentaine de militants CGT ont arpenté les rues d'Arcachon ce mardi matin. Objectif du syndicat : sensibiliser patrons et saisonniers sur les droits sociaux de ces travailleurs précaires. On estime qu'ils sont environ 4.000 sur le Bassin d'Arcachon cet été.

Problème de logement, d'heures supplémentaires non payées, ou même carrément de contrats non signés : la CGT pointe une série de dysfonctionements dans ce secteur.

"Le salarié se dit que s'il réclame le paiement de ses heures supplémentaires son patron mettra fin à son contrat." — Thierry Lepaon

Thierry Lepaon, secrétaire général de la confédération, dénonce l'attitude de certains patrons qui profiteraient de la précarité de leurs salariés.

Thierry Lepaon, secrétaire Général de la CGT

Selon la CGT, deux millions de français travaillent à ce jour en "CDD saisonniers" dans l'agro-alimentaire, le tourisme et la grande distribution. La confédération revendique pour eux le droit à la prime de fin de contrat comme pour tous les CDD.

"Les saisonniers travaillent pour la gloire et ça ce n'est pas acceptable"