Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La CGT s'inquiète de la fermeture du centre de tri de Limoges mais la direction de La Poste se veut rassurante

mercredi 6 décembre 2017 à 18:33 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le centre de tri de la Poste à Limoges va bientôt fermer selon la CGT qui s'inquiète de voir de nombreux emplois quitter le Limousin. La direction qui a un projet de nouvelle plateforme pour 2019, se veut rassurante pour l'avenir des salariés concernés.

Le site de la Poste rue Phillipe Lebon où se trouve le centre de tri de Limoges, en zone nord
Le site de la Poste rue Phillipe Lebon où se trouve le centre de tri de Limoges, en zone nord © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Que vont devenir les 190 salariés du centre de tri de La Poste en zone nord de Limoges ? Le syndicat CGT se pose la question alors que la direction prévoit le transfert de cette activité à Poitiers à partir de mars prochain. Pour l’instant, le site de la rue Philippe Lebon est une véritable fourmilière. En tout, quelques 300 personnes y travaillent, et parmi elles, 190 environ s'occupent du centre de tri.

Les autres activités, la distribution du courrier d'entreprise et des colis notamment, vont être maintenues à Limoges, à priori sur la nouvelle plateforme, mais l'activité du tri va bien déménager. Selon la CGT, le courrier intra Limousin de Haute-Vienne va être transféré à Poitiers dès mars prochain, et le tri du courrier vers les autres régions, au mois de juin. Alors que le courrier de Corrèze et de Creuse sera trié à Clermont Ferrand. Le syndicat affirme aussi que la direction a trouvé une solution pour 25 des 190 salariés concernés. Mais pour les autres, c'est le flou le plus total.

La CGT aimerait savoir de quoi sera fait l'avenir des salariés du centre de tri

La direction de La Poste répond qu'une solution sera trouvée sur la nouvelle plateforme pour tous les salariés. Une plateforme qui accueillera la distribution du courrier et des colis mais aussi le nouveau centre national d’appel pour les nouveaux services, dont la création à Limoges va forcément générer de nouveaux postes. Un accord d'accompagnement a même été signé le 05 octobre précise l’attaché de presse du groupe (signé par la CFDT, FO, CFTC mais pas la CGT).

Reste plusieurs questions : que vont faire les salariés du tri entre la fermeture du centre rue Philippe Lebon et l'ouverture de la nouvelle plateforme prévue pour le premier trimestre 2019 ? Quelles seront les reconversions possibles sur le nouveau site ? Ou devront-ils changer de région pour continuer le tri ? Ce projet va-t-il se concrétiser rapidement ? Pour l'instant, La Poste n'a pas encore trouvé de terrain. Pas de quoi rassurer des salariés dont l’inquiétude est forcément proportionnelle aux incertitudes concernant leur avenir.