Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La chaîne d'assemblage de l'A321 à Toulouse, le projet est de nouveau sur la table

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie

Le projet d'une chaîne d'assemblage de l'A321 à Toulouse est relancé. La direction du groupe à Toulouse affirme que ça n'est pas d'actualité mais on sent que ce dossier est surtout politique et sensible. Le patron d'Airbus pourrait se positionner dans les prochaines semaines.

Une chaîne d'assemblage d'A321 XLR pourrait voir le jour à Toulouse
Une chaîne d'assemblage d'A321 XLR pourrait voir le jour à Toulouse - Airbus

La chaîne d'assemblage de l'A321 à Toulouse est un sujet particulièrement épineux en ce moment. Pour l'heure, l'avion le plus vendu d'Airbus n'est assemblé qu'à Hambourg (Allemagne) et Mobile (Alabama, USA). Le dossier a refait surface ces derniers jours, notamment dans la presse. Pour autant, le groupe à Toulouse dément et maintient que le dossier de l'A321 à Toulouse n'est pas d'actualité.

Une annonce dans les prochaines semaines

C'est compliqué de croire Airbus parce qu'on sait que des discussions sont en cours et qu'on marche sur des oeufs. Un salarié qui travaille en Allemagne, à Hambourg où l'A321 est actuellement assemblé, explique qu'une réunion s'est tenue en ce début de semaine avec le directeur du programme. Dans la salle, un employé a demandé où en était le dossier sur la création d'une ligne d'assemblage à Toulouse. Le directeur aurait répondu que le sujet était fortement discuté en ce moment, et qu'une annonce n'allait pas tarder à arriver, qu'elle soit positive ou négative.

Jean-Sébastien Seigné, FO Airbus Opérations à Toulouse

On attend des annonces mais ce serait une merveilleuse nouvelle, les salariés toulousains ont les compétences pour réussir ce challenge. — Jean-Sébastien Seigné, secrétaire général FO Airbus Opérations à Toulouse

À Toulouse, le discours tenu est légèrement différent. La communication affirme que ça n'est pas du tout d'actualité et que le dossier reste gelé tant que la situation liée à l'épidémie de coronavirus n'évolue pas. Le sujet semble très sensible et très politique parce qu'il s'agit d'un bras de fer entre la France et l'Allemagne, entre Toulouse et Hambourg. Cela prend donc du temps. Mais ça pourrait se décanter prochainement, la semaine prochaine un comité européen doit se tenir et le patron d'Airbus, Guillaume Faury, sera présent. Les syndicats comptent bien lui demander de se positionner.

En 2020 au moment où Airbus annonçait que le projet se ferait à Toulouse, le groupe évoquait 500 à 600 emplois créés par cette chaîne d'assemblage. Ces avions seraient assemblés dans l'usine Jean-Luc Lagardère de Blagnac, à la place des A380.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess