Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Chambre régionale des comptes critique primes et déficit du Parc des expositions d'Avignon

mercredi 4 avril 2018 à 17:22 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

La Chambre régionale des comptes estime que la situation financière est globalement bonne. Les magistrats regrettent que seul Cheval Passion génère un résultat positif entre 2010 et 2015. Le système opaque de primes des salariés a été supprimé explique la nouvelle direction d'Avignon Tourisme.

La Chambre Régionale des Comptes fait plusieurs observations sur la gestion d'Avignon Tourisme
La Chambre Régionale des Comptes fait plusieurs observations sur la gestion d'Avignon Tourisme © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

La Chambre régionale des comptes critique la gestion d'Avignon Tourisme.  Cette société d'économie mixte gère le Parc des expositions, le Palais des papes, l'office du tourisme et le pont d'Avignon. Un rapport de la Chambre régionale des comptes pointe le déficit du Parc des expositions et la masse salariale des employés pour la période 2010-2015.

Le Parc des expositions n'organise pas assez d’événements

Ce rapport de 98 pages couvre cinq ans de gestion à cheval entre la présidence UMP de Marie-Josée Roig et celle de la maire socialiste Cécile Helle. La situation financière est "globalement bonne" écrivent les magistrats qui pointent quand même deux millions et demi d'euros de pertes pour la gestion et la réhabilitation du Parc des Expositions.  Il n'y a que Cheval Passion qui "dégage du positif" explique la Chambre des comptes qui note que le Parc des expositions est déficitaire tous les ans jusqu'en 2015. Le nouveau directeur explique un "déficit structurel" car ses prédécesseurs se sont trop contentés d'être loueurs du parc. Désormais, Avignon Tourisme se veut prestataire de services et organiseur d’événements. 

Des primes "un peu étranges" désormais supprimées

Les effectifs ont baissé mais la masse salariale a augmenté de 3%, la faute aux primes attribuées dans une "grande opacité" selon les magistrats avec des durée de travail inférieures à ce que prévoit la loi. Arnaud Pignol, le directeur d'Avignon Tourisme, reconnait des "choses un peu étranges" et assure qu'il a mis fin au système de primes et que les missions des 130 salariés seront ré-organisées en pôle de compétences.  En 2019, la société d'économie mixte Avignon Tourisme doit se transformer en société publique locale pour faciliter sa gestion sans modifier ses missions ni ses effectifs.

Arnaud Pignol - directeur Avignon Tourisme "le Parc des Expositions a été beaucoup trop géré comme loueur d'espace"