Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Charente-Maritime placée à son tour en alerte canicule

vendredi 3 août 2018 à 17:07 Par Marie-Laurence Dalle, France Bleu La Rochelle

La Charente maritime a été placée en vigilance canicule orange par Météo France à 16h ce vendredi 3 août 2018, soit 24 heures après le département de la Charente. Les municipalités activent à leur tour les dispositifs exceptionnels de vigilance et d'aide aux personnes les plus vulnérables.

67 départements en alerte orange dont les deux charentes
67 départements en alerte orange dont les deux charentes - Météo France

Charente-Maritime, France

La Charente-Maritime est désormais en alerte canicule, comme la Charente. Météo France l'a placé ce vendredi 3 aout 2018 sur la liste des 67 départements en vigilance orange, le niveau le plus élevé du plan d'alerte. Les températures dépassent les 35° partout, et sont localement plus élevés. Elles pourraient atteindre 37° en Charente-Maritime ce jour. Compte tenu de ces prévisions, le préfet a déclenché le niveau 3 du plan canicule ce qui active les dispositifs d'aide pilotés par les services sociaux. Il s'agit notamment de vérifier que les personnes les plus vulnérables s'hydratent correctement, surtout si elles sont isolées et ne reçoivent pas de visite. 

Plusieurs centaines de personnes vulnérables concernées dans nos deux charentes.

940 personnes à Angoulème, 350 à Cognac, 70 à Aytré vont être suivies durant cet épisode de canicule par les centres communaux d'action sociale de chaque commune. La plupart seront appelées tous les jours, et des visites à domicile sont également prévues. Dans les établissements accueillant des personnes agées ou handicapées des brumisateurs sont distribués, les salles rafraichies activées, pour ceux qui en auront besoin.    

Pierre Marsat a suivi les équipes du Centre communal d'Action Sociale (CCAS) d'Angoulème qui s'occupent des personnes les plus vulnérables à la chaleur