Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Chine, cet empire du milieu que Nice veut draguer

-
Par , France Bleu Azur

La ville de Nice et au-delà d'elle la Côte d'Azur veut séduire l'empire du milieu et attirer des centaines de milliers de touristes chinois d'ici cinq ans.

L'Airbus A330 d'Air China est arrivé pile à l'heure à 8h05 ce vendredi matin sur le tarmac niçois.
L'Airbus A330 d'Air China est arrivé pile à l'heure à 8h05 ce vendredi matin sur le tarmac niçois. © Radio France - Fabien Fourel

D'ici cinq ans, Nice espère attirer 250.000 touristes chinois par an pour deux cent millions d'euros de retombées économiques. Des touristes, des hommes d'affaires, des Chinois ou des Français expatriés. Tous viennent pour la Côte d'Azur et c'est donc un pari réussi. L'aéroport devient le premier régional à proposer une liaison directe avec la Chine.  Dès ce mois-ci, il y a trois vols Nice-Pékin par semaine. Les mercredis, vendredis et samedis. Pour un billet A/R à plus de 1.000 euros et via la compagnie Air China. Et cette ligne Pékin-Nice n'est que le début de l'histoire d'amour entre Nice et la Chine selon le maire Christian Estrosi. 

"L'objectif, c'est d'arriver à un vol quotidien prochainement quand on aura montré que les vols sont systématiquement pleins pour Pékin. Ensuite nous voulons deux nouvelles lignes d'ici la fin de l'année entre Nice et Shanghai et Nice et Canton". Christian Estrosi

Ecoutez le maire de Nice

Car au delà de cette première l’intérêt est clair : court-circuiter Paris et promouvoir le sud de la France comme nouvelle destination phare des asiatiques. La vice-présidente de la compagnie Air China croit que le nouveau marché se situe en Provence. 

"La Cote d'Azur est très aimée des Chinois.  Ils connaissent bien Paris et veulent maintenant découvrir le sud de la France." explique la femme d'affaire avant d'ajouter "On sait qu'ici il y a la plage, la mer, la montagne aussi.  Et puis des grandes villes autour de Nice, Cannes ou Monaco". Mais au delà il y a aussi la culture avec le Festival du film de Cannes et le Carnaval de Nice. Et puis Nice permet aussi de visiter d'autres lieux emblématiques du sud de la France : 

"les champs de lavande en Provence par exemple,  c'est très connu en chine. C'est une légende pour les jeunes filles chinoises, il y a beaucoup de chinois qui veulent prendre leur photo dans ces champs." Vice-présidente Air China. 

"La cote d'azur est très aimée des chinois" explique la vice-présidente d'Air China

Un engouement particulier lié d'ailleurs à une série chinoise tournée en Provence et suivie par des millions de téléspectateurs.  Christian Estrosi, le maire de Nice, qui pour l'anecdote s'est envolé pour le week-end avec femme et enfants pour Pékin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess