Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La clinique Ambroise-Paré de Bourg-La-Reine en liquidation

dimanche 31 janvier 2016 à 6:22 Par Audrey Morellato, France Bleu Paris

Vendredi, le tribunal de commerce de Nanterre a placé la clinique Ambroise-Paré à Bourg-La-Reine en liquidation. Son agrément pour les actes chirurgicaux est valable jusqu'en août et l'ARS ne l'a pas encore prolongé, ce qui freine le repreneur.

Illustration clinique
Illustration clinique © Maxppp - François Destoc

Bourg-la-Reine, France

La clinique doit fermer le 12 février 2016, après plusieurs mois de lutte administrative. Le groupe Vitalia-Vedici avait annoncé l'automne dernier vouloir se séparer de l'établissement. Un repreneur s'était alors fait connaître : le docteur Mazen Karraz, qui exerce déjà au sein de la clinique prévoyait de s'associer avec cinq de ses frères également médecins pour en prendre la direction. Mais il n'a pas eu la garantie que les services de chirurgie pourraient perdurer, les 69 salariés risquent donc d'être licenciés dans les prochains jours.

En effet, c'est l'Agence régionale de santé (ARS) qui autorise la pratique d'actes chirurgicaux. L'agrément pour la clinique Ambroise-Paré arrive à échéance en août, et devrait alors être renouvelé pour cinq ans. Mais l'agence n'a pas accélérer la procédure, malgré la situation précaire de l'établissement. Aujourd'hui, Mazen Karraz ne peut pas prendre le risque d'investir dans un établissement qui devra, de fait, fermer d'ici quelques mois.

Le reportage d'Audrey Morellato

Les 69 salariés, dont 40 médecins sont dépités. Les maires de Bourg-La-Reine, Sceaux et Bagneux seront reçus à l'ARS mardi pour une ultime négociation.

Abdallah Zahwa est anesthésiste-réanimateur depuis 15 ans